Clap de fin pour le show russe Dom-2, plus longue émission de téléréalité du monde

Capture d'écran/TNT, 2020
L'émission de téléréalité russe Dom-2 («Maison 2») a duré plus de 16 ans, dépassant l’hyper-populaire Incroyable famille Kardashian. Nous vous expliquons pourquoi les téléspectateurs ont regardé le projet télévisé pendant si longtemps, et ce qui a conduit à sa fermeture.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Le 30 décembre 2020, la chaîne de télévision TNT a diffusé le dernier épisode de la populaire émission de télévision russe Dom-2. Dans les commentaires de sa communauté officielle, les téléspectateurs envoient des sourires et citent la devise du projet « Nous sommes heureux ! ». Beaucoup affirment que le projet ne va pas se terminer, mais sera simplement transféré sur une autre chaîne de télévision.

Le premier show Dom a été lancé en 2003. Le format était copié sur Under Construction de la société britannique Zeal Entertainment - des couples construisent une maison pendant trois mois, l’un d’eux finissant par l’obtenir. En mai 2004, il fut décidé de lancer une autre saison estivale, cette fois en remplaçant les familles par des célibataires, qui, parallèlement à la construction de la maison, cherchaient l’âme sœur, vivaient dans un même espace, organisaient des concours et discutaient quotidiennement près d’une cheminée. Ce format est très apprécié des téléspectateurs - selon Midiascope, en 2005, 2,5 millions de personnes ont regardé l'émission.

Durant l'existence du projet, une trentaine de mariages entre des participants ont eu lieu et 14 enfants sont nés, a rapporté l’agence russe Interfax, citant le service de presse de la chaîne de télévision TNT. Le projet avait son propre magazine, et les premiers participants ont même organisé des concerts dans le plus grand complexe sportif de Russie « Olympique ». Une ancienne participante du projet, Olga Bouzova, est devenue l'une des chanteuses pop les plus populaires de Russie.

Les scandales étaient fréquents - le projet montrait souvent des scènes de sexe trop explicites, et des querelles et bagarres, y compris opposant hommes et femmes, avaient constamment lieu. Des tentatives de fermer le projet télévisé ont eu lieu à plusieurs reprises. Pendant une année entière, de 2009 à 2010, sur ordonnance du tribunal, Dom-2 n'a été diffusé que la nuit, mais plus tard, les épisodes de jour sont revenus malgré tout.

>>> Les chiffres le disent, la télévision serait la plus grande joie des Russes

« Personnellement, je pense que le programme doit être fermé, car il corrompt les jeunes, leur apprend à être vulgaires et insipides. Et certaines histoires sont assez douteuses du point de vue du code pénal » : c'est ainsi que Vitali Tretiakov, le doyen de l'école supérieure de télévision de l'Université d'État de Moscou, a évoqué le projet télévisé en 2009.

Des téléspectateurs accros

Néanmoins, les téléspectateurs ont adoré ce projet télévisé, et beaucoup l'ont regardé pendant 16 ans.

« Personnellement j’aimais [étudier] le psychotype des gens, jusqu'où on peut aller. [Je me posais] la question : "Est-ce que j’aurais pu rester là-dedans ?". J'ai compris que non, et que je ne laisserais pas mes enfants participer à un tel show. Mais c’est rapidement devenu une partie de ma vie », a partagé la téléspectatrice Tamara Tomina sur le projet.

Pour une autre fan, la retraitée Youlia Novikova, le projet télévisé est devenu une véritable « école de la vie ».

« Tout est réel dans ce projet. J'ai deux sœurs, nous regardions toujours ensemble, et après chaque épisode, nous en discutions, c'était comme un loisir. De plus, j'ai tiré les leçons des erreurs de nombreux personnages négatifs et j’essayais de suivre l'exemple des caractères positifs », a déclaré Novikova.

Une autre fan du projet, Elena Solntseva, déclare que Dom-2 est devenu pour elle un véritable remède à la solitude.

« Dans ma vie, tout n'est pas si beau, ni intéressant, ni rutilant. Je suis femme au foyer, je tricotais et regardais Dom-2 tous les jours, et je me sentais moins ennuyée et isolée. Maintenant, je dois m'habituer à vivre sans ces participants, qui sont devenus des membres de ma famille », déclare Solntseva.

Changement de lieu et baisse d’audimat

Selon l'un des premiers participants à l'émission de téléréalité, Roman Tretiakov, toutes les bagarres et querelles survenues durant le projet télévisé étaient absolument réelles, le spectateur sentait cette sincérité et était attiré vers l'écran.

>>> Trouver sa moitié: cinq jours, cinq types de rencontres amoureuses en Russie

« La recherche de relations, d'amour et de tout ce qui va avec est un thème shakespearien sans fin, dont il est impossible de se détacher. Oui, les producteurs mettent les héros dans différentes situations, lorsqu'une personne est obligée de se protéger, de défendre ses intérêts et ses valeurs. Cela ressemblait à un canular sans fin, et beaucoup de personnages étaient brillants et créatifs, c'était intéressant à regarder », a déclaré Roman Tretiakov.

Des concours et des tournages dans de nouveaux endroits ont également contribué à maintenir la popularité du projet - des voitures, des voyages, des appartements au bord de la mer et des prix en espèces étaient tirés au sort dans le cadre du projet. Certains participants vivaient dans des maisons, dans des appartements en ville, et une partie du tournage a été réalisée aux Seychelles.

« L'introduction de lieux supplémentaires a exacerbé la concurrence, car chaque fois qu'une personne se trouvait dans de nouvelles conditions, elle devait prouver à nouveau la sincérité de sa relation et participer à de nouveaux concours, tout cela alimentait également l'intérêt des spectateurs », a déclaré Tretiakov.

Enfin, selon lui, les premières saisons du projet télévisé ont apporté un nouveau pilier au projet télévisé, « en plus de la foi en Dieu et de la protection de la Patrie ». Ce lien s'est avéré être de l'amour, estime Tretiakov.

« Au cours des deux ou trois premières années, les gens regardaient vraiment quelque chose de positif - comment les gens cherchaient l'amour. Je fais maintenant beaucoup de stand-ups, je voyage dans différentes villes, et les gens se souviennent des mêmes personnages, des mêmes images et sont heureux de s'immerger dans ces souvenirs de jeunesse ou d'enfance. La plupart des gens m'associent à des souvenirs agréables, ils se souviennent de moi avec chaleur et amour, et j'en suis très fier », assure Tretiakov.

Cependant, au fil des ans, l’audimat du projet télévisé a fortement chuté et l'émission a cessé d’être rentable, a déclaré le chef du holding Gazprom Media, Alexandre Jarov.

>>> Les cinq meilleurs films russes à regarder sur Netflix

« Bien sûr, le show était extrêmement populaire au début, au milieu et au sommet de son développement, mais il a commencé à perdre rapidement son audience ces dernières années. Et ces deux dernières années, il est devenu non rentable », a déclaré Jarov sur les ondes de la chaîne Rossia 24. Selon lui, le projet était coûteux et a commencé à entraîner des pertes pour la chaîne de télévision, les tentatives de changement de format n'ayant pas abouti.

À son tour, le directeur général du programme Dom-2, Alexandre Rastorgouïev, a déclaré que le projet ne serait pas clos, mais transféré sur une autre chaîne de télévision – on ignore encore laquelle.

« Il ne ferme pas, mais il termine sa diffusion sur TNT, c'est vrai, le 31. Je ne ferai aucun commentaire sur quoi que ce soit - vous verrez tout ça à l'antenne », a déclaré Alexandre Rastorgouïev.

Dans cette publicationdécouvrez des films russes ayant déclenché de véritables scandales.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies