Le trajet ferroviaire Moscou-Saint-Pétersbourg sera réduit à 2h de route

Evgeny Sinitsyn/Global Look Press

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Alors que le « TGV » russe Sapsan, qui relie depuis 2009 les deux capitales de Russie, a permis de réduire la durée du trajet à près de 4h, à l’avenir, le temps passé sur les rails diminuera davantage : le directeur de la Société des chemins de fer russes RZD, Oleg Belozerov, a promis que la mise en place d’une ligne à grande vitesse permettra de parcourir l’itinéraire en question en 2h environ.

Inaugurant une nouvelle station du Diamètre central, ce réseau moscovite du « métro de surface », il a déclaré qu’ici verra le jour la ligne qui reliera Moscou et Saint-Pétersbourg et qui pourra également être qualifiée de « diamètre ».

>>> Flambant neuf: un nouveau concept du fameux wagon-couchettes «platzkart» présenté à Moscou

« Le temps nécessaire pour parcourir le diamètre MTsD3 est de plus d’une heure. Quelques deux heures seront nécessaires pour le trajet Moscou-Saint-Pétersbourg. Voilà quel "nouveau métro verra le jour dans la capitale" »,a-t-il déclaré, cité par l’agence RIA Novosti. 

Selon lui, la station Khovrino, qui vient d’être ouverte, sera intermodale et remplira plusieurs fonctions : aussi bien la liaison entre différents quartiers de la ville et celle entre différents types de transports.

La ligne à grande vitesse prévoit la circulation des trains à quelques 200-400 km/h. Pour le moment, aucun axe de ce type n’existe en Russie, il s’agira donc du tout premier.

Dans cet autre article, nous vous expliquons pourquoi les trains russes sont-ils toujours à l'heure.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies