Flaque invincible: ne séchant pas depuis un quart de siècle, elle a un compte Instagram

@marikot25/@sereda_blog/@milenaisterika/@ya_luzha_u_doma
Dans la ville de Ioujno-Sakhalinsk, se trouve une flaque qu’on ne parvient pas à «sécher» depuis une bonne paire de décennies. Les locaux ont fini par en conclure qu’elle était assez adulte pour se permettre d’avoir un compte Instagram.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Vieille, invincible et très grande – nous vous présentons une flaque de la ville de Ioujno-Sakhalinsk, en Extrême-Orient russe. En septembre dernier, le riverain Nikolaï a décidé qu’il était temps que celle qui est devenue une véritable curiosité locale soit révélée au monde. Ainsi a vu le jour un compte Instagram lui étant dédié.

La flaque en question est apparue en 1994 et, depuis, personne n’a daigné entreprendre des travaux pour la faire disparaître. En 2014, les locaux ont exhorté les autorités locales à les débarasser de cette flaque, mais le chantier a été repoussé à plusieurs reprises. Ainsi, la date a été fixée à 2017, puis à 2024 !

Ne tolérant plus le report, la flaque est sortie en ligne : « Salut à tous ! Je suis la flaque située près du 10, rue Tikhookeanskaïa, à Ioujno-Sakhalinsk. J’ai déjà 25 ans et il est temps de se familiariser en adulte avec Instagram :) ».

>>> En images: ces aires de jeux en Russie semblant sortir de vos pires cauchemars

En quatre jours seulement, près de 3 000 personnes se sont abonnées au compte. La flaque a immédiatement attiré l’attention des médias locaux et de l’administration de la ville. Une semaine plus tard, les services communaux ont essayé de la combler.

« Ça ressemble à une boue sèche et étalée par des engins lourds, a réagi la flaque non sans scepticisme. Il est fort probable que lors de la prochaine averse on puisse se revoir ».

Et elle avait raison. La désormais légendaire flaque est renée de ses cendres une semaine plus tard.

« Salut ! Je vous ai manqué ? Vous m’avez manqué vous aussi. Si fort que même cette petite couverture bizarre dont on m’a couvert n’a pas réussi à me retenir. Aujourd’hui, c’est une excellente journée pluvieuse et tous ceux qui veulent faire ma connaissance – je les attends. On s’amusera et chacun pourra se prendre en selfie avec moi ».

Fin octobre, la flaque est devenue un lieu privilégié pour des sessions photo ironiques. Sur Instagram, elle appelait les autorités à l’inclure à la liste des sites touristiques de la ville.

La Mairie de la ville s’est à son tour adressée à la flaque sur son compte Telegram : « Bonsoir, chère flaque. Nous vous connaissons déjà, qui plus est vous êtes bien familière au cercle restreint des spécialistes du Département de la gestion urbaine. Nous avons de bonnes nouvelles pour vous ». Il est prévu qu’elle soit « liquidée » dès l’année prochaine.

Dans cet autre article, découvrez toutefois cinq merveilles de l’île de Sakhaline, au-delà de cette flaque.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies