En images: ces aires de jeux en Russie semblant sortir de vos pires cauchemars

PageD0WN/Pikabu; Jevetta/Pikabu
Vous pensiez retrouver votre personnage préféré de dessin animé à l’aire de jeux, mais tombez nez-à-nez sur une pâle copie, dont les yeux sans vie vous poursuivront jusqu’à l’âge adulte.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Aire de jeux à Omsk, Sibérie. On dirait que le réalisateur de Stalker, Andreï Tarkovski, est à l’origine de ce chef-d’œuvre.

Bienvenue à la foire des animaux de Barnaoul. Cauchemars garantis !

Cette petite fille a les yeux qui saignent. Quel malade a eu l’idée d’un truc pareil ?!

Iakoutsk, Sibérie. Les habitants de cette partie de la Russie ont la peau dure.

Ce monstre ce prénomme Gromozeka. Il s’agit d’une espèce d’androïde sorti d’un conte de fée, mais on vous excuse si ça n’a pas été votre première impression.

Les champs vides interminables derrière cette aire de jeu de Barnaoul provoquent un sentiment à la fois beau et déprimant. Vous ne pouvez vous empêcher de penser simultanément à vos rêves inassouvis et à l’espoir d’un renouveau.

Aire de jeux à Magnitogorsk, Oural. Voici les personnages d’un conte de fées russe… en revanche, notre technologie n’est pas assez pointue pour déterminer lequel !

Ce parc à thème située à Mourmansk, dans le Nord de la Russie, s’appelle « Conte de fées », tout simplement. Personne n’a parlé de dénouement heureux… mais un conte de fées doit-il nécessairement bien se terminer ?

Une aire de jeux immergée à Saratov, Russie occidentale. Non, ce ne pas fait exprès.

Dans cet autre article, nous vous présentons treize endroits de Russie où l’on peut croiser le chemin d’un fantôme.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies