Ces signes de la nature russe pour prédire la météo: vrai ou faux?

Alexas_Fotos/Pixabay
Les gens du monde entier ont pendant des siècles cru aux signes de la nature pour mieux prédire le temps à venir, la Russie ne faisant pas exception. Mais y a-t-il une vérité dans ces présages?

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Si les hirondelles volent bas, il pleuvra bientôt

C’est une vieille croyance qui a une explication. Les hirondelles mangent de petites mouches noires. À l'approche d’un temps pluvieux, l'humidité de l'air augmente. Les ailes des mouches noires deviennent humides et lourdes, de sorte que les insectes commencent à voler plus bas et que les hirondelles les suivent pour s’en nourrir. De plus, ce signe météorologique fonctionne également avec les martinets, car ils se nourrissent également de mouches noires. Malheureusement, cette croyance permet de ne prévoir que les changements météorologiques les plus imminents.

Un coucher de soleil rouge signifie le vent en été ou du gel en hiver

Le spectre solaire se compose en différentes couleurs et types de rayonnement. Par beau temps, tout le spectre atteint la Terre, et nous voyons donc la lumière solaire blanche habituelle. Si le temps se détériore et qu'un cyclone apparaît (il peut apporter des vents et du gel), l'atmosphère perd sa transparence. Certaines couleurs du rayonnement solaire sont simplement bloquées par la masse d'air, mais la lumière rouge peut encore la transpercer, de sorte que le soleil « devient rouge », ce qui en fait un spectacle fascinant pendant qu'il se couche.

>>> Dix superstitions russes à connaître absolument

De longues pluies, promesse d’une bonne pêche

Ce signe météorologique est basé sur les observations des pêcheurs. Le fait est que les poissons ont l'instinct de se cacher plus près du fond d'un étang ou d'une rivière pour rester en sécurité quand le temps se détériore ; après de fortes pluies et tempêtes, ils remontent près de la surface de l'eau. De plus, il est plus facile pour un poisson de mordre à l’appât en eau calme.

À propos, une prise de poisson peut aussi être bonne lorsque le mauvais temps est à l'horizon : la raison est encore une fois liée aux insectes. Ils deviennent plus lourds et se rapprochent de la surface, attirant les poissons qui remontent pour se nourrir avant de se cacher de la tempête qui approche.

Mieux vaut ne pas nager en pleine mer après la saint Élie

Dans le christianisme orthodoxe, la saint Elie est célébrée le 2 août. Par le passé, les Russes disaient qu’Élie le prophète avait jeté un petit morceau de glace dans l’eau, de sorte qu’il faisait trop froid pour nager après ce jour.

En fait, ce n’est pas tout à fait exact. Premièrement, le temps est différent chaque année et même une baisse soudaine de température ne peut pas rendre l’eau très froide en une seule journée. Deuxièmement, les régions russes ont des climats radicalement différents et celles du sud peuvent garder un temps plus chaud, même au début du mois de septembre. Troisièmement, le climat global de la Russie s'est lentement réchauffé au fil des siècles, de sorte que les présages météorologiques du passé ne fonctionnent pas nécessairement aussi bien de nos jours.

>>> Pourquoi les Russes sont-ils si étranges?

Les grenouilles qui coassent prédisent la pluie

Comme les insectes, les grenouilles sont également sensibles aux changements d’atmosphère, mais leurs prédictions météorologiques n’ont pas été confirmées. Le coassement des grenouilles n’est en fait pas lié à la pluie : les mâles coassent pour attirer les femelles et aucun changement de temps ne peut les en dissuader.

On croit également que le coassement puissant d’un chœur de grenouilles signifie qu'il pleuvra, tandis que les sons silencieux et calmes signifient que le temps sera beau et sec. Là, aussi, les scientifiques restent perplexes.

Les plantes ferment leurs fleurs si le temps pluvieux approche

Ce signe météo n'est pas très précis. Les plantes ont des mécanismes spéciaux pour protéger leurs fleurs de l’eau, car des morceaux de pollen peuvent se coller et devenir incapables d'adhérer au corps des insectes pour être emportés d’une plante à une autre. Pour éviter ce problème, de nombreuses fleurs se ferment dans l'air humide et la nuit comme, par exemple, les violettes. Les pissenlits peuvent également se fermer une fois que les graines sont déjà formées, car ils ne peuvent pas être transportés par le vent si ils sont mouillés. Le chardon se déplace en se coinçant dans la fourrure des animaux et les vêtements des gens, de sorte qu'il cache aussi ses crochets de l'eau. Mais en fait, les fleurs se ferment pour la nuit pour se cacher des insectes nocturnes et de la rosée qui n'a pas besoin de pluie pour apparaître, l'humidité de l'air ne permettant donc pas de prédire avec précision les précipitations à venir.

>>> Dix concepts dont seuls les Russes peuvent saisir la subtilité

Si un chat cache son nez, un gel durable est pour bientôt

Les chats utilisent leur nez humide et sensible pour obtenir beaucoup d'informations de l'extérieur, ce qui est lié non seulement aux odeurs, mais aussi aux températures. Lorsque l'air commence à se refroidir, ils le sentent et utilisent leur queue ou leurs pattes moelleuses comme couvertures pour se couvrir le nez et respirer de l'air chaud pendant le sommeil ; mais cela signifie seulement que l'animal a froid à ce moment précis et ne prédit pas vraiment les changements de température ; ce signe météo n'est donc pas très fiable. C’est un instinct naturel que l’on retrouve également parmi les espèces sauvages de félins.

Les corbeaux croassent avant la pluie en été et les tempêtes de neige en hiver

Cette croyance est une pure superstition qui n'a aucune explication naturelle. Les corbeaux chantent généralement beaucoup. Les raisons peuvent être différentes : en été, ils essaient de se séduire ou de défendre leurs oisillons contre les prédateurs et autres corbeaux.

En hiver, les corbeaux deviennent plus agressifs, défendant le territoire où ils se nourrissent. Ils se battent et attaquent souvent les chats, les chiens et même les gens. Bien sûr, tout cela est suivi de chants.

>>> Vous savez que vous êtes Russe quand...

Des moineaux cachés dans les broussailles signifient que le gel ou une tempête de neige approche

C’est une autre superstition qui ne peut être prouvée ni scientifiquement, ni par observation. Apparemment, elle vient des régions du nord de la Russie. Les moineaux se cachent effectivement si un temps froid et/ou orageux approche, mais ce n’est pas la seule raison. Par exemple, ils peuvent également se cacher d’un temps pluvieux ou venteux en été. Ces oiseaux peuvent se réfugier dans les broussailles après s'être nourris pour se reposer et ils gazouillent tranquillement à l'intérieur. Ils peuvent aussi essayer de se cacher d'un prédateur, ce qui ne dépend pas de la météo.

Si un sorbier a beaucoup de baies, l'hiver va être rude

Les baies rouges d'un sorbier sont assez visibles. Auparavant, les gens croyaient (et certains le croient encore) que l'abondance de baies signifiait non seulement un hiver froid, mais aussi un automne frais. Leur « explication » est assez magique : ils croient que la nature prend soin des oiseaux et des animaux en leur fournissant de la nourriture avant des conditions difficiles. Malheureusement, cette supposition poétique n’est pas fondée : le nombre de baies sur les sorbiers ne dépend pas du temps qui va suivre.

Dans cet autre article découvrez six habitudes étranges des Russes qui désarçonnent les étrangers.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies