La justice russe déclare coupables les accusés dans la mort du PDG de Total, Christophe de Margerie

Sergey Savostyanov/TASS

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Au tribunal de Solntsevo, à Moscou, Alexandre Krouglov et Nadejda Arkhipova, contrôleurs aériens, ainsi que Roman Dounaïev, directeur des vols de l’aéroport de Vnoukovo, ont été jugés coupables dans l’affaire du crash ayant entraîné, il y a près de six ans, la mort du PDG de Total, Christophe de Margerie, et de trois membres d’équipage, rapporte l’agence de presse TASS.

Si les sanctions exactes doivent encore être prononcées, lors de précédentes négociations, le procureur avait réclamé une moyenne de 6 ans de prison ferme pour les accusés.

Pour rappel, l’appareil avait, dans la nuit du 20 au 21 octobre 2014, lors de son décollage à destination de Paris, heurté une déneigeuse. Or, selon le Comité d’enquête de la Fédération de Russie, cité par TASS, Dounaïev n’avait au préalable pas assuré la communication et la coordination de l’emploi du temps des employés, tandis que Krouglov et Arkhipova, bien qu’en capacité d’empêcher l’accident, n’ont entrepris aucune initiative dans ce but.

Dans cet autre article, nous vous expliquons à quel point il est dangereux de prendre l’avion en Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies