Face à la pandémie, plus de la moitié des Russes se disent prêts à s’engager bénévolement

Kirill Zykov/Moskva Agency

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

61% des Russes ont avoué que, dans ce contexte d’épidémie, ils étaient prêts à fournir une aide à titre de volontariat, révèlent les résultats d’une étude menée par le Centre panrusse d'étude de l'opinion publique (VTsIOM). Il s’agit plus précisément de l’aide aux personnes en quarantaine, notamment aux personnes âgées – pour rappel, depuis le 26 mars, les citoyens de plus de 65 ans doivent rester confinés à domicile. Le confinement généralisé, n’est que plus tard entré en vigueur dans certaines villes, dont Moscou.

Ainsi, quelque 50% des individus ayant pris part au sondage sont prêts à fournir des médicaments et des aliments, 42% assurent quant à eux être prêts à régler des problèmes ménagers.

>>> Des bénévoles russes passent à l’action dans la lutte contre le coronavirus

En outre, 38% des sondés sont disposés à transporter dans leur véhicule les volontaires acheminant des produits de première nécessité et médicaments aux personnes nécessiteuses.

Au cours de ce dernier mois, un Russe sur quatre, informe le VTsIOM, a déjà fourni une aide bénévole à d’autres personnes ou à des organisations.

Le sondage en question a été réalisé les 30 mars, 2 et 4 avril auprès de 1 600 citoyens de Russie de plus de 18 ans. 

Dans cet autre article, des médecins russes témoignent de la surcharge de travail en raison du coronavirus.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies