Covid-19 en Italie: comment travaillent les médecins russes dans le nouvel hôpital de Bergame?

Ministère russe de la défense/Sputnik
Le 8 avril 2020, le ministère russe de la Défense a fait savoir que ses médecins militaires, aux côtés de leurs collègues italiens, avaient commencé à recevoir des patients atteints de coronavirus dans un nouvel hôpital à Bergame, dans la région italienne de Lombardie, très touchée par le virus. Nous vous expliquons comment l'hôpital de campagne russo-italien a été construit et comment il fonctionne.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Construction dans des délais « chinois » et cuisine russe

Le nouvel hôpital de Bergame a été construit en une semaine et demie sur le site de l’exposition des réalisations de l'économie nationale, a annoncé sur sa page Facebook le virologue russe Alexander Semionov, qui est actuellement en Italie pour aider les médecins locaux à traiter les patients atteints de coronavirus.

Selon lui, au 1er avril, tout le matériel médical nécessaire a été transporté à l'hôpital.

Les Italiens, en signe de gratitude envers les médecins russes, ont préparé du bortsch pour ces derniers, et à côté de la marmite, ont placé un panneau indiquant en russe : « Désolés, c'est la première fois ».

>>> Comment les virologues russes aident à combattre le coronavirus en Serbie

Semionov a déclaré qu'en fin de compte, les Italiens avaient obtenu « une soupe de betterave-chou-pomme de terre sur du bouillon de viande », mais que le résultat était très savoureux. « Nous avons tous de la nostalgie pour les plats cuisinés à la maison, tout le monde voulait de la soupe », a écrit le virologue.

Le 4 avril, l'hôpital était déjà prêt à recevoir les tout premiers patients.

« On a commencé le nettoyage final. Tous nos commentaires sur les conditions sanitaires et épidémiologiques ont été pris en compte. Il est agréable que le médecin-chef, le Dr Valotti, se soit avéré être une personne souple et prête à des compromis. Il est important que nos médecins et infirmières soient en toute sécurité », a déclaré Semenov.

Comment est organisé l'hôpital

Le nouvel hôpital se compose de trois départements - une grande unité de soins intensifs et deux autres départements pour les patients dans un état plus léger, a déclaré le virologue.

L'hôpital est conçu pour accueillir 142 lits, et plus de 200 spécialistes italiens et russes travailleront dans l'établissement, selon le site internet du ministère russe de la Défense.

>>> Des hôpitaux militaires bâtis aux quatre coins de la Russie pour lutter contre le coronavirus

Parmi eux, 32 médecins et infirmières militaires russes ont commencé à recevoir et à traiter les premiers patients, soit un total de huit équipes.

Les médecins russes seront en service 24 heures sur 24 par rotation de trois équipes, a indiqué le ministère.

Au 9 avril, l'hôpital avait déjà reçu les 10 premiers patients atteints du coronavirus, a fait savoir l'agence TASS citant le ministère russe de la Défense.

« Les quatre premiers patients ont été reçus par des spécialistes russes et poursuivent leur traitement », a indiqué le service de presse du ministère à l’agence.

Dans cet autre article, découvrez le témoignage d’un spécialiste russe envoyé en Italie pour lutter contre le coronavirus.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies