Covid-19: en Russie, deux sites internet pour informer et aider les citoyens face à la pandémie

Capture d'écran
Au cours de ces derniers jours, deux plateformes ont vu le jour en Russie dans le but de venir en aide aux citoyens en pleine pandémie. Si l’une d’entre elles est plutôt centrée sur les données officielles, la seconde constitue une sorte de réponse civile au coronavirus.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Toute l'information officielle sur la situation autour de la pandémie du coronavirus en Russie et dans le monde est désormais recueillie et centralisée sur le site stopcoronavirus.ru, lancé le 16 mars par le gouvernement russe. 

Sur les différentes rubriques du site, il est possible de consulter des données actualisées sur la propagation du coronavirus, des informations détaillées sur les méthodes d'infection et les principaux symptômes de la maladie, ainsi que sur les instructions en cas de leur détection. Aussi, dans la section « Prévention », sont indiquées sept étapes qui permettront de vous protéger contre l'infection. En outre, les réponses aux questions les plus fréquentes sur le coronavirus et les mythes à ce sujet sont accessibles, ainsi que des recommandations pour les voyageurs.

>>> Covid-19: pourquoi la Russie construit un nouvel hôpital malgré un faible nombre de malades                                         

Comme l'a expliqué le vice-premier ministre Dmitri Tchernychenko, il est important d'informer les gens sur la prévention du coronavirus et de mener des travaux pour réfuter les rumeurs et les fausses informations. Il a également annoncé le lancement d'une ligne d'assistance téléphonique gratuite dont le numéro est 8 800 2000 112. 

Réponse civile au coronavirus

En outre, le 21 mars, l’initiative nationale d’assistance mutuelle #NOUSSOMMESENSEMBLE (#МЫВМЕСТЕ) a été lancée par la plateforme DOBRO.RU, le Front populaire panrusse et des organisations bénévoles de Russie. Dans le cadre de l’initiative, un agrégateur, le site myvmeste2020.rf a été ouvert aux citoyens, organisations et entreprises qui souhaitent offrir leur aide en période d'épidémie et devenir bénévoles. D’après le chef de la plateforme DOBRO.RU, Artiom Metelev, ce projet est une sorte de « réponse civile au coronavirus ».

« De nombreux habitants de notre pays sont contraints d'être isolés. Les bénévoles peuvent aider à acheter des produits et des médicaments, à résoudre des problèmes domestiques et à organiser le travail des centres régionaux des bénévoles. Ensemble, nous allons faire face à toutes les difficultés et soutenir chacun », indique le site. 

Selon le quotidien Izvestia, depuis le lancement, plus de 450 entreprises et associations ont rejoint le projet. Mais même un simple citoyen peut contribuer, en laissant, en un seul clic, une demande sur le site et en indiquant le type d'aide qu'il peut fournir aux personnes dans le besoin pendant la propagation du coronavirus.

>>> «À 83 ans, un miracle s'est produit»: avec Instagram, cette Russe a changé la vie d'un taxiste âgé

La liste comprend des services de transport, des conseils psychologiques et juridiques, la livraison de produits alimentaires, la fourniture de matériel médical. Des projets en ligne ont également été lancés par des représentants de la sphère culturelle, tels que les musées et les théâtres, afin que les citoyens puissent assister à distance à des expositions, des concerts, des conférences et rester à l'intérieur de la vie culturelle du pays.

Dans cet autre article, observez en images, comment Moscou se vide en raison du coronavirus.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies