«À 83 ans, un miracle s'est produit»: avec Instagram, cette Russe a changé la vie d'un taxiste âgé

Pixabay
Une histoire exceptionnelle de bonté humaine s’est récemment produite en Russie. Après avoir partagé sur Instagram le récit de son voyage en taxi, une jeune Saint-pétersbourgeoise a radicalement changé la vie de son chauffeur, âgé de 83 ans.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Anastassia Krylova, organisatrice d’événements pour enfants de Saint-Pétersbourg, a par hasard retourné à 360 degrés la vie d’un vieil homme occupant le poste de chauffeur de taxi. Tout cela grâce à une vidéo enregistrée sur son téléphone portable lors de son voyage de 15 minutes et à sa publication ultérieure sur Instagram.  

Un chauffeur inhabituel dont la vie ne sera plus jamais la même

L’histoire de ce miracle en « pleine peste » a commencé il y a une semaine, lorsque la jeune femme a commandé un taxi via une application. Déjà en retard et nerveuse, elle avait remarqué que la période d’attente serait longue. Toutefois, la photo du chauffeur a attiré son attention : « un vrai grand-père Mazaï [héro d'un poème russe qui malgré son âge très avancé remplit une mission] avec d'énormes sourcils blancs », confie-t-elle au journal Sobaka.ru. Lors d’un échange qu’elle a l’habitude d’engager avec les chauffeurs, elle en avait appris davantage sur sa vie. 

Ainsi, répondant à ses questions au sujet de son âge et des raisons pour lesquelles il travaillait encore, le grand-père de 83 ans lui a révélé qu’à la retraite depuis 14 ans, il a été forcé de reprendre le travail à nouveau. Pour pouvoir devenir taxiste, Vladimir Konstantinovitch a alors dû vendre sa datcha pour s’acheter une voiture. 

>>> Un écolier russe paie le ticket de bus d’une inconnue et devient millionnaire

Chaque jour, a-t-il expliqué, il travaille de 10h à 14h, car passer plus de temps au volant est très fatigant pour lui : « la ville et les routes ont beaucoup changé, j'ai dû apprendre à utiliser des gadgets ». Le trajet a été bref, et comme le précise Anastassia, elle n’a enregistré que quelques passages de son récit où il disait notamment que sa cote de popularité était faible [les notes peu élevées de la part des voyageurs], « car il roule lentement et doucement ».  

Une boule de neige qui a fait le tour du monde

Touchée par une telle histoire, Anastassia a décidé de la partager sur Instagram avec le message « respectez les aînés », mais sans aucune intention de collecter de l'argent. C'est la réaction de ses abonnés, qui voulaient savoir comment aider le vieil homme, qui a suscité en elle ce désir de trouver un moyen de l’aider financièrement. « J’ai vu qu’une carte bancaire était associée au numéro de téléphone du vieil homme et lui ai envoyé 145 roubles, soit précisément le prix du trajet », après quoi, explique la jeune femme, elle a aussi partagé son numéro de téléphone sur Instagram (pour l’heure elle y compte plus de 9 000 d’abonnés, contre 2 500 auparavant). C’est ainsi que l'information s'est propagée sur Internet par le biais des partages de la publication, en créant une boule de neige qui a fait le tour du monde. 

« Il ne semble pas y avoir un seul continent à partir duquel on n'a pas envoyé d'argent au vieil homme. Combien de personnes ont fait un don en conséquence — je ne peux pas l’imaginer […] Tous ensemble, nous avons fourni à un vieil homme inconnu une vieillesse décente : il a déjà quitté son travail pour passer sa retraite tranquillement. Comment il va gérer l'argent et combien il a collecté – c'est seulement son affaire, je ne possède pas cette information. J'étais juste un compagnon de voyage occasionnel », raconte Anastassia à Sobaka.ru. D’après elle, à l’heure actuelle avec « la crise et le coronavirus, les gens avaient besoin de quelque chose de simple et de gentil, c’est pourquoi l’histoire est devenue si populaire »

>>> Un café de Saint-Pétersbourg fait le pari de nourrir gratuitement les retraités

La réaction du chauffeur chanceux

À la surprise d'Anastassia, l'homme âgé a réagi calmement « sans crise de nerfs et discours élogieux », sauf que par moments des larmes ont surgi aux coins de ses yeux.

« J'ai vécu-vécu, c'était difficile, j'ai beaucoup déménagé, mais rien d'incroyable ne s'est passé. Et à 83 ans, un miracle s'est produit. Eh bien, ce n'est pas pour rien que j'ai vécu », a partagé ses émotions Vladimir Konstantinovitch. 

Il a toutefois été surpris de comment la jeune femme était parvenue à faire tout cela. « Je lui ai montré Instagram, et il a dit qu'il avait lui aussi besoin d'avoir une page, il a dit : " Je vais demander à Alissa de l’installer". J'ai demandé : "C’est votre voisine ?", et lui a répondu : "Non, le bot". [Alissa est un assistant vocal russe pour les systèmes d'exploitation Android, iOS et Windows développée par Yandex] », témoigne la bienfaitrice de ce touchant vieillard.

Dans cet autre article, nous vous dressons le portrait d’un SDF faisant office de guide touristique à Saint-Pétersbourg.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies