Le Français hospitalisé en Russie pour coronavirus n’est autre que la star du volley Earvin Ngapeth

Soeren Stache/Global Look Press

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Il y a quelques jours a été annoncée l’hospitalisation au Tatarstan d’un Français diagnostiqué positif au coronavirus. Or, il s’est avéré hier soir qu’il s’agissait de nul autre que du joueur de volley-ball Earvin Ngapeth, comptant à son actif pas moins de 249 sélections en équipe de France.

Ngapeth évolue en réalité depuis 2018 au sein du club Zenit Kazan, dans la capitale tatare, et ce, au poste de réceptionneur-attaquant. L’on suppose qu’il aurait contracté la maladie lors d’un séjour en France suite à la fin de la saison régulière russe début mars. Souffrant de premiers symptômes à son retour en Russie, il avait alors fait l’objet d’un test au coronavirus, qui s’avèrera positif, apprend-on sur le site du club tatar. 

>>> Comment la Russie lutte contre la pandémie de coronavirus 

Sur Instagram, le sportif de 29 ans a de son côté publié une photographie depuis son lit d’hôpital avec pour légende : « J’ai été testé positif au #covid19 il y a maintenant une semaine. Le plus dur est derrière moi, j’ai passé 3 jours compliqués mais c’est maintenant fini, je sors de l’hôpital dans une semaine. Restez bien tous chez vous, ça n’arrive pas qu’aux autres. #covid_19 #restecheztoi #restezchezvous ».

En 2013, il avait en outre intégré l’équipe sibérienne du VK Kouzbass Kemerovo.

Pour suivre l’évolution du coronavirus en Russie, retrouvez en suivant ce lien notre article actualisé chaque jour.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies