Dix choses à ne surtout pas faire dans un train russe

Peter Kovalev/TASS
Le train russe fait rêver de nombreux voyageurs à travers le monde, qui souhaitent parcourir les immensités du pays. Néanmoins, avant de vous y lancer, sachez que plusieurs règles tacites sont à respecter.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Vous prévoyez de voyager une semaine en Transsibérien ou au moins une nuit de Saint-Pétersbourg à Moscou ? Alors il vous faut savoir que l'achat d'un billet n'est pas la partie la plus difficile du périple. Le train russe a ses propres règles non écrites, qui ne doivent en aucun cas être enfreintes.

S’attribuer l’ensemble de la table

Dans les trains de nuit en Russie se trouvent, entre les couchettes inférieures, une tablette. Habituellement, c'est là que sont déballés le poulet rôti, les œufs durs et tout ce que les voyageurs emportent avec eux pour la route. Et voici l'injustice : si vous avez acheté un billet pour la couchette du bas, vous y avez directement accès, contrairement à ceux disposant de celle du haut. Et bien que les billets n’indiquent pas qui peut l'utiliser, il est d’usage de tout de même accorder une place à table aux passagers des couchettes supérieures.

Se changer devant tout le monde

Une fois montés à bord, les passagers ne tardent généralement pas à se changer. Certains accrochent simplement leurs draps de façon à séparer leur couchette du reste du wagon et d’autres, plus expérimentés, ont la capacité de se déshabiller discrètement sous une couverture. Néanmoins, si vous n'avez pas encore atteint ce niveau, la meilleure solution est de vous diriger vers les toilettes.

>>> Le charme des trains de nuit russes: camarades de fortune, thé chaud et conversations à cœur ouvert

Occuper longtemps les toilettes

Les plus grandes files d'attente pour les WC se forment généralement juste avant l’arrivée au terminus, le matin. Après tout, tout le monde veut se laver et se brosser les dents avant de regagner la civilisation. Si les sanitaires comprennent également une douche, vous devez donc également penser aux autres passagers et limiter votre temps sous l'eau chaude à deux ou trois minutes.

Ignorer ses voisins

Évidemment, un long trajet peut être ennuyeux et donner envie de converser un peu. Toutefois, parler fort au téléphone n'est pas la meilleure option. Après tout, les autres passagers n'ont pas à savoir ce qui s'est passé chez la grand-mère de Bérangère en Alsace et pourquoi les pommes de terre de cette année en Normandie n'ont pas poussé aussi bien que l'an dernier. Pour les appels téléphoniques, il est ainsi préférable de les effectuer dans le tambour, tandis que dans le wagon en lui-même il ne faut pas hésiter à entamer la discussion avec ses voisins : les compagnons de voyage s’avèrent fréquemment être de passionnants interlocuteurs.

Fumer

Oui, il y a encore quelques années en Russie, il était possible de fumer dans les trains, dans des pièces destinées à cet effet. Aujourd’hui, il est à présent nécessaire d’attendre l'arrêt en gare et attention, il n’est pas toujours autorisé de fumer sur le quai non plus. Or, pour une cigarette au mauvais endroit, le passager encourt une amende de 500-1500 roubles (7 -22 euros). Peut-être est-ce une raison pour abandonner cette mauvaise habitude ?

>>> Journal d’une 3ème classe: de Moscou à Vladivostok en train

Laisser des aliments périssables

Même en hiver, il peut faire extrêmement chaud dans les trains russes. Pouvez-vous alors imaginer ce qui arrivera à votre poulet après une nuit sur la table ? Essayez donc de manger la viande et les produits laitiers le premier jour, et pour un trajet de quelques jours, faites des provisions de noix, biscuits, et autres produits tenant sur la longueur. Ou allez au wagon-restaurant.

Prendre ces places

Si vous voyagez en été plus d'une journée dans le train, évitez de choisir les places 9-12 et 21-24. Le problème est que ces endroits sont situés dans un compartiment avec des fenêtres d'urgence, c'est-à-dire que vous ne pouvez pas les ouvrir et que vous risquez de rapidement suffoquer. Même si le train est équipé de la climatisation, cette dernière ne se mettra en marche qu'à une vitesse supérieure à 30 km/h (et si les arrêts sont fréquents, par exemple, lors d'un voyage le long du littoral de la mer Noire, la vitesse du train sera faible). Évitez par conséquent ces places lors de l’achat de votre billet en ligne – il s'agit généralement des troisième et sixième compartiments, en comptant à partir de celui du personnel de bord.

Ne prenez pas non plus les couchettes du bas à l'extrémité de la voiture si vous êtes de grande taille. Elles se terminent par une cloison, et vous serez donc peu à l'aise.

Transporter les colis d’inconnus

Il peut arriver qu’un habitant du coin vous demande de remettre un paquet à un parent dans la ville où vous allez. Bien sûr, il convient de refuser si vous ne savez pas ce que contient le colis.

>>> Les erreurs typiques à éviter lors d’un voyage en Russie

Se disputer avec le personnel de bord

Ce dernier ne se contente pas de vérifier les billets et de vendre du thé. Dans le wagon, il est le plus important et résout tous les problèmes, mieux vaut donc rester en bons termes avec lui. Il peut vous fournir des soins médicaux, vous réveiller avant l'arrêt nécessaire, vous trouver une autre place dans cette voiture ou une autre voiture surclassée. Et dans les nouveaux wagons, le personnel du compartiment dispose même d’un mini réfrigérateur dans lequel, sur demande, il peut conserver votre nourriture.

Faire bouillir des nouilles instantanées la nuit

En fait, de manière générale, il est mauvais de manger la nuit, mais si vous en ressentez réellement le besoin, dirigez-vous vers le wagon-restaurant. Même l'odeur des chaussettes de trois jours ne peut pas battre celle des nouilles instantanées (plat typiquement consommé dans les trains en Russie) fraîchement bouillies. À ceux qui mangent des nouilles et de la purée instantanées dans un wagon étouffant la nuit : sachez que l’enfer serait un lieu idéal pour les cuire.

Dans cet autre article, nous vous livrons de précieux conseils pour préparer au mieux votre périple en train de nuit russe.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies