Une zibeline sauvée d'une usine de manteaux de fourrure devient virale (PHOTOS)

russian_sable
Oumora la femelle zibeline aurait pu finir en manteau, mais une jeune femme a changé son destin. Et maintenant c'est une superstar!

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Une zibeline nommée Oumora (Ouma pour faire court) est née dans une ferme à fourrure avec deux sœurs. Heureusement, fin 2018, la Moscovite Evguenia Fedorchenko, 25 ans, l'a trouvée et l'a ramenée chez elle comme animal de compagnie.

Désormais, Ouma est une star d'Instagram, après qu'Eugenia a commencé à écrire un blog sur la vie de la zibeline. Aujourd'hui, le blog d'Oumora compte déjà plus de 150 000 abonnés !

« J'ai décidé d'acheter une zibeline dans une ferme à fourrure pour sauver au moins un animal d'une telle mort, a confié Evguenia aux médias russes. Les conditions y sont horribles - les animaux passent 8 mois dans de petites cages sales. Oumora sentait vraiment mauvais, elle avait peur et avait le nez blessé ». 

« J'ai compris que si je ne prenais pas Oumora, elle serait tuée et n’aurait plus d’autre chance. Je l'ai donc achetée pour 15 000 roubles (environ 220 euros) ».

Evguenia publie régulièrement des photos et des vidéos d'Oumora. Elle dit qu'au début, il était plutôt difficile de trouver un contact avec la zibeline, mais un an plus tard, Ouma a finalement été apprivoisée. 

La zibeline naturellement sauvage a un mauvais comportement, mais elle est très intelligente. Ouma s'est rapidement habituée aux toilettes et a même appris à respecter quelques commandes.

Une fois, Evguenia a essayé de montrer la neige à Ouma en hiver, mais l’expérience a échoué. La zibeline a réussi à enlever sa laisse et s’est enfouie sous la neige. Sa propriétaire a eu peur qu'Ouma ne se perde et, après l'avoir heureusement retrouvée, elle a décidé qu'il valait mieux que la zibeline reste à l'intérieur.

Un des « hobbies » d'Ouma est de voler : « Ouma prend tout ce qu'elle aime. Dans la plupart des cas, les choses restent entières, elle les cache simplement dans son endroit secret », écrit Evguenia, ajoutant qu'Ouma peut vous mordre si elle vous voit fouiller dans ses « trésors ».

Evguenia explique que de nombreux fans pensent qu’Ouma est comme un chat en termes de taille, mais en fait, elle est minuscule et sa tête peut facilement tenir dans la paume de votre main.

Malgré son look très mignon, Ouma peut mordre et griffer - avez-vous remarqué ses griffes acérées ?

Néanmoins, Evguenia encourage les gens à réfléchir à deux fois avant de prendre un tel animal chez eux – en fin de compte, ils devraient vivre à l'état sauvage.

« J'espère juste que mon blog fera réfléchir au moins une personne sur 100, et qu’ils se demanderont : "Un manteau de fourrure vaut-il la vie de 50-60 animaux ?" Beaucoup d'amateurs de fourrure ne savent même pas à quoi ressemble une zibeline. Grâce à ce blog - et Oumora - ils savent maintenant et refusent d’acheter des articles en fourrure. Ça me motive et je sais que ça valait le coup ! »

Dans cette autre publication animalière, découvrez les huit félins sauvages les plus dangereux de Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies