Portfolio: la Tchoukhotka ou le manoir des renards

Avec 15 000 à 30 000 ours, la péninsule du Kamtchatka est connue comme « l’État des ours » en Russie mais il faut savoir qu’ils partagent leur territoire avec les renards. La Tchoukotka, une autre région de l’Extrême-Orient russe, pourrait être qualifiée de « manoir des renards ». 6 186 kilomètres séparent Moscou de la capitale de la région autonome de Tchoukotka, Anadyr, alors que la capitale du Kamtchatka, Petropavolvsk-Kamchatski, est à 6 515 km de Moscou.

Avec 15 000 à 30 000 ours, la péninsule du Kamtchatka est connue comme « l’État des ours » en Russie mais il faut savoir qu’ils partagent leur territoire avec les renards. La Tchoukotka, une autre région de l’Extrême-Orient russe, pourrait être qualifiée de « manoir des renards ». 6 186 kilomètres séparent Moscou de la capitale de la région autonome de Tchoukotka, Anadyr, alors que la capitale du Kamtchatka, Petropavolvsk-Kamchatski, est à 6 515 km de Moscou.

SIDONTSEV ALEXANDR
Le renard s’est particulièrement bien adapté au caractère sauvage et impitoyable de la nature en Russie.
Le photographe russe Alexandre Sidontsev présente une série de photographies de renards, prises dans les contrées sauvages de la Russie durant plusieurs années.
On peut y voir les goupils chasser, s’occuper de leurs petits, jouer, dormir et même, poser devant l’objectif.
Les renards de Tchoukotka se distinguent par leur couleur plus claire et leur plus grande taille, traits caractéristiques des animaux qui migrent du sud vers le nord.
Dans le Nord de la Russie, tout particulièrement dans les montagnes, on trouve également des renards dont la fourrure est de couleur noire ou tire sur le brun noirâtre.
Chez les renards, le pelage les plus répandu demeure le roux vif, sur le dos, alors que le ventre est plus et les pattes sont plus foncées.
Quand il est à la recherche de son prochain repas, le renard est incroyablement rusé. Il peut faire le mort ou intriguer sa proie en adoptant un comportement étrange.
Parfois, les renards parviennent à attraper des oiseaux, s’aventurant même dans les poulaillers. Mais cela arrive bien moins souvent que ne le prétendent les contes.
Le régime alimentaire des renards est principalement constitué de petits rongeurs (souris de champ, lemmings) qu’ils peuvent trouver même sous la neige.
Au total, le renard consomme 400 espèces différentes de plantes et d’animaux, dont les pastèques qui poussent dans le Nord russe, mais dans des serres, bien évidemment.
Vous pouvez regarder d’autres photos d’Alexandre Sidontsev sur sa page Instagram.