Army Games 2019: lutte acharnée pour le titre de meilleure équipe antiterroriste de la CEI (photos)

Olga Smolskaïa/TASS
Observez ces officiers, comptant parmi les plus endurants des forces spéciales de la CEI, qui combattent les ennemis et surmontent les obstacles naturels pour être nommés meilleure équipe antiterroriste de la région.

Les meilleures unités spéciales de Russie et de la CEI se sont réunies au début du mois d'août à l’occasion du tournoi militaire Army Games 2019 pour déterminer laquelle d'entre elles est la meilleure pour combattre en zone montagneuse. Ce concours, surnommé « Cercle d'Elbrous », s'est déroulé dans l'une des régions les plus spectaculaires du pays, celle du mont Elbrous, dans le Caucase.

Les groupes d'opérations spéciales ont alors dû montrer ce qu'ils étaient capables de faire face à l’ennemi et escalader un certain nombre de sommets du mont Elbrous, le tout, en portant des sacs à dos de 27 kilos et des fusils d'assaut.

Les sommets qu'ils ont dû conquérir comprenaient le village de Terskol (2 462 mètres), la pente du glacier Azaou (2 356 mètres) et deux pics de l’Elbrous (4 200 et 5 642 mètres).

Le défi a commencé avec les groupes d'officiers courant successivement sur les pentes abruptes des montagnes en franchissant des barrières et troncs placés sur le parcours.

Les soldats ont également dû marcher sur des cordages tendus à 5 mètres au-dessus de rivières, et ce, en équipement complet. Ils ont aussi franchi des gouffres profonds et des obstacles d'eau tout en restant constamment susceptibles d'être pris en embuscade.

Ainsi, pendant qu'un ou deux membres du groupe passaient divers obstacles, trois autres se chargeaient de les couvrir et de les protéger des « terroristes » potentiels qui se cachaient dans les buissons ou derrière les rochers.

Lire aussi : Combat tous-terrains: les forces spéciales s’entraînent à la lutte antiterroriste (en images)

Une fois les obstacles des forêts et les ascensions difficiles derrière eux, les groupes ont enfin dû éliminer les « opposants » qui se cachaient dans leurs villages et avant-postes, au plus profond des montagnes. 

Il s'agissait en réalité d'une répétition d'opérations de recherche et de destruction que ces groupes devraient être capables d’effectuer dans toutes les conditions.

Chaque seconde comptait et chaque groupe avait à peine le temps de reprendre son souffle puis d'aller de l'avant en quête du titre de meilleure unité des forces spéciales de Russie et de la CEI.

Selon le ministère russe de la Défense, plus de 150 officiers répartis dans des groupes de 5 ont participé à la compétition.

Dans cet autre article, nous vous présentons cinq unités légendaires des forces spéciales russes.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies