La statue de la Mère-Patrie de Volgograd se paie un ravalement de façade (en images)

Alekseï Volkhonski/V1.RU
Ce monument est si gigantesque que les ouvriers y ont fait de surprenantes découvertes à l'intérieur.

« La Mère-Patrie appelle ! », tel est le nom officiel de cette statue située à Volgograd, ville qui n’est autre que l’ancienne Stalingrad. Avec ses 85 mètres, elle est la plus haute d'Europe, et le monument le plus célèbre dédié à la Seconde Guerre mondiale en Russie. Par conséquent, ses travaux de rénovation sont tout aussi impressionnants.

Il s'agit de la plus grande restauration du monument depuis son inauguration, en 1967.

Il y avait cependant déjà eu des travaux de rénovation auparavant et les ingénieurs avaient même dû changer l'épée en 1972, car elle s'était avérée trop lourde, mettant en danger l'ensemble de la structure.

Aujourd'hui, les ouvriers se concentrent sur les fissures apparues dans les jambes, les mains et la robe de la statue. Ils ont également pour tâche d’installer une protection contre les oiseaux pour ses yeux et lui « brossent » les dents. Par conséquent, on s'attend à ce que la statue s’éclaircisse et paraisse « rafraîchie de manière générale ».

Lire aussi : Quiz: Associez les villes russes à leurs monuments

La taille du monument et la quantité de travail nécessaire sont si énormes que les travailleurs sont tombés inopinément sur des choses étonnantes alors qu'ils étaient en service. « En réalisant des travaux à l'intérieur de la statue, nous avons trouvé des pièces entières remplies d'ordures que ses constructeurs avait laissées derrière eux en 1967. Nous avons également trouvé 1 200 roubles [16,50 euros] qui ont été laissés là par les travailleurs ayant effectué une rénovation en 2010 », a déclaré le chef de chantier Vladimir Antonov.

Les travaux devraient s'achever en 2020, juste avant le 75e anniversaire du Jour de la Victoire de la Seconde Guerre mondiale, célébré le 9 mai.

Érigée en 1967 dans la ville anciennement connue sous le nom de Stalingrad, cette statue pharaonique est une image allégorique de la Patrie appelant son peuple à repousser l’agresseur, l'Allemagne nazie et ses alliés.

Elle commémore par ailleurs la bataille de Stalingrad, un épisode tristement célèbre qui a été l'un des plus cruciaux du conflit.

Plus de 35 000 soldats soviétiques sont enterrés dans une fosse commune au sein du complexe commémoratif dont ce monument s’impose comme le centre.

Dans cet autre article, nous vous expliquons comment les Soviétiques sont parvenus à vaincre l’ennemi à Stalingrad.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies