Vivre pieds nus: pourquoi des citadins Russes font-ils le choix de dire adieu à leurs chaussures?

Sergueï Bobylev/TASS
Des photos de femmes pieds nus dans des métros de Russie ont provoqué une tempête sur les réseaux sociaux. Est-ce un nouveau flashmob ou une véritable philosophie de vie ?

En juillet, des photos de jeunes femmes marchant pieds nus dans les métros de Moscou et de Novossibirsk (Sibérie) sont apparues sur les réseaux sociaux russes (les hommes, semble-t-il, sont plus pudiques). Ce que l’on pourrait penser être un flashmob a alors été surnommé « Barefoot Subway Ride » (Trajet en métro pieds nus), dans l'esprit de l’annuel « No Pants Subway Ride » (Trajet en métro sans pantalon) qui a lieu un peu partout en Occident.

Les commentateurs en ligne, habitués à l'utilisation de chaussures, ont réagi rapidement et majoritairement négativement à ces clichés. « Le métro est si sale qu'on a envie de porter des gants, et toi tu y vas pieds nus ? », « Quels beaux talons noirs ! », « Vous avez vu le prix des chaussures ? Tout le monde ne peut pas s’en offrir » sont quelques exemples représentatifs des réactions.

Même le service de presse du métro de Novossibirsk y est allé de son grain de sel, puisqu'il est officiellement interdit d’y marcher pieds nus, bien qu'il n'y ait pas d'amende prévue à cet effet.

« Ignorer les règles de santé et de sécurité peut entraîner des blessures, a en effet indiqué un employé du métro, cité par le journal Komsomolskaïa Pravda . Par exemple, être sur un escalator sans chaussures peut entraîner des blessures par contact avec des pièces métalliques en mouvement, le risque de glisser est plus élevé si le sol est mouillé, et si une personne chaussée marche sur des pieds non protégés, cela peut être désagréable ».

Cependant, il s'est avéré qu'il ne s'agissait nullement d’un flashmob, mais seulement de quelques centaines de personnes à travers la Russie qui aiment véritablement se balader ainsi en ville. Nous avons tenté de comprendre pourquoi.

Lire aussi : Tour du monde pieds nus et traversée du Pacifique à la rame: сes héros russes de notre temps

Qui sont ces étranges individus ?

Les adeptes des pieds nus eux-mêmes affirment que cette pratique est agréable et qu'elle ne devrait donc pas être interdite pour cette simple raison. Evguenia, une pratiquante de Novossibirsk, certifie que pour elle, c'est comme « retirer des bouchons d'oreilles » : « J'obtiens tellement plus d'informations sensorielles de cette façon. C'est comme un récepteur supplémentaire sur mon corps ».

D'autres amateurs s'accordent à dire que les chaussures privent le corps de nombreuses réactions naturelles et affaiblissent la voûte plantaire. Ils n'ont pas peur de marcher pieds nus, même en hiver, et sont persuadés que cela a un effet tonique sur l'organisme dans son ensemble.

Il est difficile d’avancer le nombre précis de ces personnes, mais dans toute la Russie, ils se compteraient en centaines. Le groupe « Novossibirsk  Pieds nus » a plus de 900 membres sur VKontakte, équivalent russe de Facebook, et selon la chaîne de télévision Moscou 24, la capitale abrite une centaine de disciples.

À en croire d'autres médias, des « pieds nus » résideraient également à Tcheliabinsk, Perm, Vladimir, Orenbourg et Saint-Pétersbourg.

Selon la Moscovite Polina Smertch, convertie à ce mode de vie, il n'y a rien à craindre en marchant en ville sans chaussures ni chaussettes : « L'important est de garder un œil où vous marchez. J'aime les sensations, elles sont différentes. Vous vous sentez plus en harmonie avec la ville, plus ouvert ».

Le voyageur russe Vladimir Nessine, 69 ans, préfère lui aussi déambuler au naturel. Il a visité, pieds nus, plus de 146 pays à travers le monde. « Les chaussures m'embêtent, on dirait des chaînes. Quand je marche pieds nus, je sens une connexion avec la Terre. C'est très sain. J'ai récemment calculé qu'au cours des 22 dernières années, j'ai parcouru 142 000 kilomètres à pied », a-t-il déclaré dans une interview accordée à Rossiyskaya Gazeta.

Lire aussi : Pourquoi des Russes se font-ils tatouer le visage?

Est-ce dangereux ?

Les médecins, étant ce qu’ils sont, se montrent sceptiques. Andreï Tiajelnikov, spécialiste indépendant au Département de premiers secours pour adultes de Moscou, estime par exemple que marcher pieds nus peut conduire à des blessures graves, à des brûlures dues à l'asphalte chaud et à des infections.

« Dans le flot de la circulation humaine, quelqu'un sera forcément amené à marcher sur vos pieds sans protection. C'est particulièrement dangereux pour les diabétiques, car les blessures aux membres inférieurs de ces patients mettent beaucoup de temps à guérir. Le risque d'infection est un autre problème, car les rues ne sont pas désinfectées. De plus, de fortes pluies peuvent provoquer le débordement des eaux usées des drains. Par conséquent, il n'est pas du tout recommandé de marcher pieds nus en ville », fait-il remarquer.

Cela dit, il note que marcher pieds nus sur le sable et l'herbe peut être très bénéfique. Cela entraîne en effet les muscles du pied et stimule les nerfs et les vaisseaux sanguins, ce qui améliore la santé de manière générale.

Dans cet autre article, nous vous expliquons pourquoi Sotchi est devenue la Mecque russe des nudistes.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies