À 100 ans, l’illustrateur postmoderniste Cyril Arnstam reçoit le passeport russe

Fils du peintre russe Alexandre Arnstam et lui-même illustrateur, Cyril Arnstam, qui a récemment célébré son 100e anniversaire, a reçu le passeport russe, informe la représentation diplomatique de Russie en France.

Le document lui a été délivré par Artem Stoudennikov, chargé d’affaires de l’Ambassade russe en France, qui, en prenant la parole, a passé en revue les talents de l’artiste.

Né le 27 décembre 1918 à Petrograd (ancien nom de Saint-Pétersbourg), Cyril Arnstam est emmené à l’âge de 2 ans en Allemagne. C’est là-bas qu’il réalise ses premiers dessins et se voit qualifier d’enfant prodige. En 1933, sa famille déménage à Paris où il suit les cours de l'École nationale supérieure des arts appliqués.

À l’étranger, il a contribué à la popularisation de la culture russe et au rapatriement du patrimoine culturel dans son pays natal.

Il n’a pu revisiter le pays où il est né que pendant les années 1980, en tant que touriste français. Au cours de ces dernières décennies, la Russie a accueilli plusieurs expositions personnelles de l’artiste, ses œuvres ayant notamment été exposées au Musée des Beaux-arts Pouchkine, à Moscou.

Comme le précise l’ambassade, M.Arnstam est donateur d’honneur de la Maison de l’étranger russe de Moscou.

Pour en savoir plus sur Arnstam père et fils, suivez le lien vers cette autre publication

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies