Poutine pour la vie: pourquoi des gens se font-ils tatouer le leader russe?

taganrog.tattoo/VK.com
Que vous aimiez le président russe Vladimir Poutine ou non, l’immortaliser sur une partie de votre corps est indéniablement un acte courageux. Qu’il s’agisse de célébrités ou de représentants du commun des mortels, découvrez les intrigantes raisons qui les ont poussés à le faire.

Poutine en noir et blanc

Sergueï Polounine, un danseur de ballet de renommée mondiale, a inscrit le visage du leader russe sur son torse alors qu’il était au Royaume-Uni et Vladimir Poutine a aussitôt défrayé la chronique. « J'ai fait ce tatouage quand la Russie était la plus attaquée par les médias et ce n'était pas agréable pour moi de voir et d'entendre cela », a-t-il déclaré à l'agence russe Sputnik en 2018. « J'ai fait ce tatouage en guise de protection énergétique, il y avait trop de pression sur une seule personne. À ce moment-là, j'avais beaucoup de force et d'énergie et j'ai décidé de prendre une part de cette énergie négative sur moi! »

Dans une interview accordée au Times cette année, il a également déclaré que lorsqu'il était enfant, il avait toujours apprécié Poutine : « Je l'aimais. J'aimais son énergie. Peu importe ce que les gens disaient, pour une certaine raison, en mon for intérieur, je savais qu'il essayait de faire quelque chose de bien ».

Poutine triste

Le rappeur finlandais Mikael Gabriel s’est lui aussi fait tatouer Poutine, en 2016. Il a refusé d’en expliquer les raisons, ce qui a entraîné un débat public sur ce que cela pouvait signifier. Certains ont suggéré qu'il souhaitait soutenir le dirigeant russe dans sa prétendue lutte contre des organisations secrètes, d'autres qu'il souhaitait simplement montrer son avis à son égard, tandis que d'autres encore ont simplement avancé que les images de Poutine étaient aussi populaires parmi les amateurs de tatouage que celles d’anges, de dieux grecs ou de crânes (vraiment ?)!

Jeune Poutine et autographe

Le propriétaire de ce tatouage de Poutine est Alexeï Oskola, originaire de Nijni Novgorod. Il n’a pas servi dans l’armée et travaille comme mécanicien automobile depuis un bout de temps. Sa jambe a reçu cet ornement en 2008 : « Nous étions assis avec mon tatoueur et il a soudainement eu l'inspiration de faire Poutine », se remémore-t-il. « J'ai aimé l'idée. C’est un homme correct et sérieux… Pourquoi avec un autographe ? Quel genre de portrait va sans signature ? C’est un peu plus unique de cette façon ».

Lire aussi : Pourquoi des Russes se font-ils tatouer le visage?

Poutine surveillant vos arrières

« Quand j’ai eu le souhait d’un tatouage sur le dos, j’ai décidé de faire quelque chose pour participer à de futurs festivals de tatouage », se souvient Saveli, un fan de tatouage de longue date venu de Rostov-sur-le-Don. En avril 2018, avec son tatoueur, il a envisagé de nombreuses idées et a finalement opté pour un portrait.

« Nous choisissions entre des chanteurs, acteurs et autres célébrités et avons finalement décidé de faire un portrait du président », précise-t-il. « Je travaille dans la construction. Je ne me plonge pas trop dans la politique. Je suis d'accord avec le président en tant que personne, mais je ne souhaite pas l'évaluer en tant que décideur politique ou chef d'État. Je ne suis pas affilié à l'armée ou à d'autres structures de maintien de l'ordre, contrairement à ce que certains médias ukrainiens ont déjà écrit au sujet de mon tatouage ».

Son œuvre dorsale a déjà remporté divers prix lors de festivals et, selon Saveli, il n’a jamais reçu de commentaire négatif de la part de ses amis ou de sa famille. « C’est un tatouage vraiment unique et j’aime le porter, même si je ne le montre pas souvent », note-t-il.

« Vas-y à fond »

Le tatoueur Gleb Foursov, basé à Krasnodar, a perdu contact avec le propriétaire de ce tatouage et admet que de telles commandes sont très rares. « Les tatouages ​​patriotiques sont assez courants, mais il est rare que des gens veuillent se faire tatouer les occupants du Kremlin », explique-t-il. « Je ne me souviens que de trois fois où mes collègues de Krasnodar ont tatoué Poutine ».

Comme le mentionne Gleb, ce client voulait initialement se faire tatouer une autre image, mais la photo d'origine ne fonctionnait pas, car elle comportait une sorte de démon alors que le client était très religieux. « J'ai donc suggéré de faire Vladimir Poutine à la place, ce qu'il a aimé, en disant qu'il s’agissait d’une forte personnalité. J'ai également proposé Staline, mais il a choisi le président », confie Gleb.

Poutine marin

Le tatoueur de Krasnodar Daniil Manik voulait faire ce tatouage patriotique mais n’a malheureusement pas pu le terminer. « C'était mon idée et j'ai trouvé un modèle. Malheureusement, il a décidé d'arrêter le processus, à cause de la trop grande douleur et nous n'avons achevé qu'environ 60% », se souvient-il. « C’est dommage que nous n’ayons pas pu le terminer, ça aurait eu l’air bien mieux. Cela  a été un plaisir d'encrer ce brave homme ! »

Poutine sans yeux

Dmitri Marintchenkov, un artiste tatoueur travaillant à Moscou et Voronej, a décidé de se faire tatouer Poutine en février 2018. « Oleg (son collègue et tatoueur) a suggéré de me faire tatouer sur la poitrine et je n’ai eu qu’une association avec ce choix d’emplacement : le leader », se souvient-il. « De plus, j’avais fait un tatouage de Poutine sur l'un de mes amis et j’avais aimé le look! »

Comme il l'explique, chaque moment important de sa vie (comme son premier amour ou son premier rapport sexuel) s'est déroulé sous le mandat de Poutine. « Je suis même devenu tatoueur lorsqu'il était au pouvoir», s’exclame-t-il, ajoutant que personne ne devrait cependant prendre les tatouages ​​trop au sérieux. « C’est juste de la couleur sous ma peau et même si cela a un sens, cela n’en a que pour moi, en tant que porteur. Malheureusement, la majorité de la population croit toujours aux horoscopes et à la signification des tatouages. S’il vous plait, n’y croyez pas ».

Et ces histoires sont loin d’être les seules. Voici quelques autres tatouages ​​réels que nous avons trouvés en ligne.

Cette vidéo a été tournée il y a deux ans dans le cadre d’un festival à Novossibirsk, en Sibérie. Comme le dit l'auteur de la vidéo, le propriétaire du tatouage vit en Chine.

Dans cet autre article, nous vous dévoilons des tatouages hauts en couleur s’inspirant de la Russie et de l’URSS.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies