Cinq marathons uniques et exotiques à ne pas manquer en Russie

Stanislav Chulkov/Altai Ultra-Trail
Si vous rêvez de courir le long du lac le plus profond du monde ou à travers des villes à l'architecture médiévale extraordinaire, faites vos valises et partez sans plus tarder pour la Russie!

Certes, courir un marathon est un défi qui demande des capacités physiques impressionnantes. Mais c’est aussi une occasion de découvrir de nouveaux lieux et de passer du bon temps. C’est justement pour ces raisons que de nombreux événements de ce genre conjuguent en eux les composantes à la fois culturelles et sportives. Prenez le marathon de la Grande Muraille de Chine, les participants y courent sur cette célèbre fortification (qui a été désignée en 2007 comme l’une des Sept nouvelles merveilles du monde), alliant challenge sportif (plus de 20 000 marches à gravir) et visite d’un lieu remarquable. Ou le Marathon du Médoc, en France, à travers les vignobles.

La Russie, elle non plus, n’échappe pas à la règle et a de quoi étonner même ceux qui ont déjà à leur compte plusieurs dizaines de marathons. Voici la liste des plus sensationnels du pays.

Avertissement : sauf si vous êtes déjà un coureur professionnel, il est impératif de consulter un médecin avant de courir un marathon. En outre, équipez-vous de tous le nécessaire et n’oubliez pas de vous inscrire à l’événement.

Baikal Energy Marathon

Lieu : rive sud du lac Baïkal, 4 300 km à l’est de Moscou

Période : septembre

Avec sa première édition tenue en 2017, il s’agit d’un événement assez récent, ce qui ne l’empêche toutefois pas d’être l’un des plus pittoresques : imaginez que vous courrez le long du plus grand réservoir d’eau douce de la planète. La route monte et descend doucement, ouvrant à vos yeux des vues à couper le souffle. Partant de la ville de Slioudianka, le marathon se tient au début de l’automne, lorsqu’il ne fait ni trop chaud ni trop froid dans la région et que les lieux ne sont pas encombrés de touristes.

Si vous préférez plutôt le froid et la neige, optez plutôt pour le  Baikal Ice Marathon qui se tient en mars (lien en russe) et traversez le lac gelé d'ouest en est. Attention ! Il est absolument indispensable de prévoir des vêtements chauds.

>>> Clubs de tirs moscovites: où tirer au pistolet militaire dans la capitale russe?

Elton Volgabus Ultra-Trail

Lieu : région de Volgograd, 900 km au sud-est de Moscou

Période : mai-juin

Si vous êtes intéressé par les courses exotiques à travers des paysages « extraterrestres », nous vous conseillons d’arrêter un jour votre choix sur ce marathon. Une steppe déserte recouvrant ses rives, l’Elton est un lac salé qui s’étend dans la région de Volgograd, non loin de la frontière avec le Kazakhstan. Quoique sévères, les paysages locaux sont magnifiques à leur manière. Ils créent le sentiment de solitude sous un ciel dégagé – quoi de mieux pour aider les coureurs à surmonter leurs moments de doute?

Vous pouvez parcourir diverses distances, allant de la course semi-marathon « Gagarine » au défi extrêmement difficile qu’est le « Lost Lakes Ultra Trail » avec ses 205 km à parcourir en 28 heures.

TransUral

Lieu : Oural méridional, 1 700 km à l’est de Moscou.

Période : juillet-août

TransUral est un événement d’envergure : pour sa première édition, cet ultra-marathon s’est déroulé en étapes de plusieurs jours, étalées sur quatre années, pendant lesquelles les participants ont parcouru l’Oural du sud au nord. Lui a ensuite succédé TransUral 2.0, faisant de ce marathon une manifestation annuelle. Les participants à l’édition 2019 parcourront 140 km dans l’Oural méridional. Préparez-vous à une variation d’altitudes et de paysages – de collines rocheuses à de paradisiaques alpages.

>>> Le tracé du Transsibérien à vélo: revivez en images la plus longue course cycliste au monde

Altai Ultra-Trail

Lieu : République de l'Altaï, 3 800 km à l'est de Moscou

Période : juin-juillet

L’Altai Ultra-Trail est « le plus sauvage de tous les sentiers de Russie : la ville la plus proche est située à 450 km du point de départ et le parcours ne traverse aucun terrain porteur des empreintes de la civilisation », indique l’annonce sur la page web officielle de l’événement. Cela semble véridique : la République de l'Altaï est une région reculée de la Sibérie occidentale, célèbre pour ses montagnes et ses forêts presque intactes. Le sentier, qui permet de parcourir de 18 km à 110 km, traverse le parc naturel de Béloukha et passe à proximité de plusieurs lacs. Sans oublier de citer le mont Béloukha, le plus haut sommet de Sibérie.  

Golden Ring Ultra Trail (GRUT)

Lieu : Souzdal, 257 km au nord-est de Moscou

Période : juillet

Si vous n’avez pas suffisamment de temps pour vous rendre dans la « Russie profonde » –  dans l’Altaï ou dans l’Oural –  il existe un pittoresque sentier à seulement deux heures de trajet de la capitale. GRUT propose en effet aux participants de parcourir de 10 km à 100 km à travers forêts et villages, en passant devant des merveilles de l’architecture en bois des XVIIe-XVIIIe siècles. Il n’est pas étonnant que ce circuit soit le plus important du pays en termes de fréquentation. Mais qui ne voudrait pas, simultanément, faire du sport, profiter de la nature et entrer en contact avec l’histoire ?

Dans cet autre article, nous vous présentons par ailleurs cinq sentiers de randonnée accessibles sans quitter Moscou.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies