«Prison des baleines» russe: après consultation de Cousteau, décision prise de relâcher les animaux

Vitaly An'kov/Sputnik

Les mammifères marins retenus captifs au sein de la « prison des baleines » de l’Extrême-Orient russe regagneront tous leur habitat naturel, a déclaré Oleg Kojemiako, gouverneur de la région du Primorié, suite aux observations menées conjointement par les spécialistes russes et l’équipe du Français Jean-Michel Cousteau, s’étant rendu sur place la semaine dernière.

« A été prise la décision de principe de relâcher tous les animaux dans leur environnement naturel », a-t-il en effet annoncé, cité par l’agence RBC.

>>> Les effrayantes et fascinantes créatures retrouvées dans les eaux de Russie

Afin de procéder à leur libération effective, l’Institut panrusse de recherches scientifiques sur la pêche et l’océanographie devra cependant d’ici mai formuler ses recommandations quant au plan de sauvetage de ces 90 bélougas et 11 orques.

En effet, alors que l’an dernier avait éclaté le scandale de leur capture illégale dans le but de leur vente ultérieure à des oceanariums chinois, plusieurs chercheurs avaient exprimé leurs craintes quant à l’impossibilité de relâcher immédiatement ces animaux, inadaptés à la vie sauvage. Un travail de réhabilitation pourrait donc être nécessaire.

Dans cet autre article, admirez les adorables petits de quinze espèces animales évoluant à l’état sauvage en Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies