«La fille aux cils gelés» renouvelle depuis la Sibérie son buzz glacial

Il y a un an, une jeune femme de Sibérie nommée Anastassia Grouzdieva avait publié une photo sur Internet où elle arborait des cils gelés, par une température extérieure de -47°. Le cliché était alors rapidement devenu viral.

Cette année, elle a donc décidé de remettre le couvert. « Vous pensiez que je ne reprendrais pas de photo similaire cette année ? », s’enquiert-elle sur son compte Instagram.

Lire aussi : En Sibérie, un courageux sportif relève le défi de courir 50 kilomètres par -60°

Elle note toutefois qu’en cet hiver 2018-2019, les températures sont plus élevées, le thermomètre dans son lieu de résidence, en République de Iakoutie, n’affichant « que » -44°. Le mercure chute néanmoins par endroits à -60°.

L’an passé, certains internautes s’étaient interrogés quant à la possibilité de vivre dans de telles conditions, impressionnés par le portrait d’Anastassia. En effet, la Iakoutie abrite le point de peuplement le plus froid sur Terre, le village d’Oïmiakon, où les températures ont atteint jusqu’à -76°.

Dans cet autre article, nous vous expliquons pourquoi la Russie est si froide.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies