Qui est donc l’automobiliste moyen de Russie?

Alexander Legky/Global Look Press

Le conducteur moyen de Russie s’avère être un père de famille de 36 ans, rapporte le site d’information Lenta.ru, se référant à un sondage mené par le portail d’annonces en ligne Avito.Avto. 

Il est par ailleurs l’heureux propriétaire d’une berline produite par le constructeur AvtoVAZ, détenteur de la marque Lada (qui représente 14% des véhicules en circulation) et change de voiture une fois tous les cinq ans, tout en rêvant d’acquérir un jour un tout-terrain.

À en croire les résultats de cette étude, 83% des automobilistes russes ont acheté leur véhicule d’occasion. En outre, si 33% des automobiles parcourant les routes du pays ont plus de 10 ans, 25% des Russes roulent à bord de véhicules âgés d’entre 7 et 10 ans, une proportion équivalente conduit des automobiles ayant entre 4 et 6 ans, tandis que 10% des conducteurs possèdent une voiture assemblée il y a entre 1 et 3 ans et que seuls 4% en ont une de moins d’un an.

Lire aussi : Guide de survie: comment rester vivant sur les routes russes

C’est d’ailleurs auprès des jeunes (18-25 ans) que les vieux véhicules sont les plus populaires, puisque 42% d’entre eux se retrouvent entre les mains de cette catégorie d’automobilistes, ce qui s’explique évidemment par les modestes moyens financiers de cette tranche de la population.

À noter enfin que les personnes possédant une expérience de conduite de plus de 10 ans représentent 69% des automobilistes masculins, contre seulement 41% chez le sexe opposé. Cet écart est notamment dû au fait, qu’en moyenne, les femmes obtiennent leur permis plus tard que les hommes. En effet, si 67% de ces derniers le reçoivent entre leurs 18 et 20 ans, pour la gent féminine l’âge d’obtention est situé entre 21 et 25 ans.

Rédigé sur la base de l'article publié par Lenta.ru

Vous souhaitez obtenir votre permis de conduire en Russie ? Russia Beyond vous explique comment faire dans cet autre article.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies