Neuf raisons de vous rendre au Grand Prix de Formule 1 de Russie

Sergei Savostyanov/TASS
En plus de la possibilité d’y observer les meilleurs bolides du monde, cette compétition russe vous réserve bien des surprises!

En dehors des deux premières courses qui s’étaient déroulées en 1913 et 1914 à Saint-Pétersbourg, la Russie ne figurait pas sur la carte des événements de Formule 1. En 2014 cependant, le Grand Prix a fait son entrée à Sotchi, et il ne compte pas en repartir !

Cette année, il aura lieu du 28 au 30 septembre et est organisé pour la première fois par ROSGONKI, une toute nouvelle organisation indépendante à but non lucratif. Russia Beyond s’est entretenu avec Alekseï Titov, son directeur, afin d’en savoir plus sur les immanquables de cette cinquième édition.

1. C’est à Sotchi!

Selon Alekseï, Sotchi dispose d’une atmosphère des plus singulières. Cette station balnéaire est populaire tant pour son littoral que pour sa nature environnante et ses montagnes enneigées dominant les chaudes eaux de la mer Noire.

Lire aussi : Sergey Sirotkin, le nouvel espoir russe de la F1

Ainsi, en plus d’apprécier la course, vous pourrez en profiter pour vous baigner ou faire de la randonnée en altitude. Les détenteurs d’un billet pour le Grand Prix jouissent d’ailleurs de réductions dans le parc d’attraction local et le parc de montagnes Sky Park (disposant d’un pont suspendu s’élevant à une hauteur vertigineuse pour les touristes en mal de sensations fortes).

2. La piste

Le circuit Sotchi Autodrome est situé au sein du Parc Olympique, ce qui en fait la seule piste de F1 permanente du monde. D’une longueur de 5,8 kilomètres et d’une capacité de 55 000 spectateurs il a été conçu par l’architecte de renom Hermann Tilke.

Suivant le sens des aiguilles d’une montre, il se compose de 12 virages à droite, de 6 à gauche, et combine grandes vitesses et sections techniques.

Lors du Grand Prix de 2014, les véhicules les plus rapides ont ainsi atteint une vitesse de 332 km/h sur la ligne droite de 650 mètres séparant le premier et le deuxième virages. La moyenne de Lewis Hamilton a d’ailleurs été de 213 km/h lorsqu’il a remporté la compétition cette même année pour Mercedes.

Lire aussi : Monstres du Moto-ball: un sport extrême dans lequel la Russie excelle

« C’est un sentiment extraordinaire de venir dans ce magnifique endroit et de réaliser une course sur cette piste, a même affirmé ce dernier. Elle a une très bonne adhérence et de super virages, avec de nombreux segments de vitesse intermédiaire, c’est une partie de plaisir ».

3. Rapport qualité-prix

Le Grand Prix de Sotchi est l’un des événements de F1 les plus intéressants si l’on considère le prix du billet. D’ailleurs, en comparaison avec l’édition de l’année dernière, le passe week-end de cette année 2018 est en réalité même moins cher !

4. Grandiose programme culturel

Cette année, la course peut également se targuer de proposer un riche programme culturel pour les visiteurs souhaitant voir plus qu’une simple compétition de bolides. Le 28 septembre, le groupe de rock légendaire Leningrad donnera ainsi le coup d’envoi de l’événement, tandis que le lendemain, les iconiques rockeurs de Bi-2 monteront sur scène, pour finalement céder leur place au rappeur russe Basta, qui saura enflammer les foules.

Si vous n’êtes pas un mélomane, ne vous découragez pas, sont également prévus un spectacle aérien, un rallye et bien d’autres activités.

5. Enfants bienvenus

Amenez vos enfants avec vous, car une zone leur étant spécialement dédiée sera mise en place. Ils pourront s’y adonner à diverses activités, telles que la peinture faciale, des animations amusantes etc. Les enfants souhaitant assister à la course bénéficient en outre d’une réduction de 50% !

Lire aussi : Cinq reines russes du fitness sur Instagram

6. Nuit nocturne

Sotchi réservera à ses visiteurs tout un tas de festivités durant ce week-end de Grand Prix. Boîtes de nuit, bars et même casinos n’attendront ainsi que vous !

7. Pour les fans d’automobiles

Pourquoi ne pas visiter le Musée de l’Autodrome de Sotchi, renfermant une collection de rares voitures sportives et vintages. Vous pourrez également admirer une large variété de véhicules fabriqués entre 1930 et 1980.

8. Soyez au plus près de la piste

Si vous vous rendez à Sotchi avant que l’événement ne commence, vous aurez la possibilité de participer à une excursion spéciale sur le circuit de la course, au cours de laquelle vous pourrez examiner au plus près la ligne de départ, les enclos, le podium (qui affiche encore probablement des traces du champagne de l’année dernière), et la salle de contrôle, tout en écoutant les passionnantes explications de votre guide. Ces visites sont organisées jusqu’au 15 septembre et sont réservables sur le site de l’événement).

Lire aussi : Combien gagnent les oligarques russes en possédant des clubs de football occidentaux?

9. Devenez pilote de course (pour quelques instants)

Le Grand Prix de Sotchi offre à ses visiteurs l’opportunité de se familiariser à ce sport grâce à une simulation informatique. Durant le week-end de la course, une zone d’Activité sportive sera ainsi mise en place dans la Fan Zone, juste à côté de la principale tribune du Sotchi Autodrome. Un simulateur spécial vous procurera ainsi votre dose d’adrénaline annuelle !

Vous souhaitez changer la roue d’une voiture en trois secondes ? Dans la zone du Pit Stop Challenge, expérimentez donc ce que c’est que d’être un mécanicien de Formule 1 et entrez en compétition pour le plus court temps de changement de roue ! Afin d’y prendre part, il vous faut avoir un billet valide pour la Fan Zone.

Dans cet autre article, nous vous expliquons en détails et chronologiquement ce qu’il est possible de faire en 24 ou 48h à Sotchi pour profiter un maximum des environs !

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer
Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies