Monstres du Moto-ball: un sport extrême dans lequel la Russie excelle

Par exemple, la majorité des motos de Kometa ont été achetées par les parents des membres de l’équipe. Ignatov explique que les motos sont aussi chères que des voitures.

Par exemple, la majorité des motos de Kometa ont été achetées par les parents des membres de l’équipe. Ignatov explique que les motos sont aussi chères que des voitures.

Mikhaïl Domojilov
Malgré les apparences, la moto et le football font bon ménage. Voici « Les monstres du moto-ball », un reportage photographique de Mikhaïl Domojilov.
Au cours des dernières décennies, la Russie s’est démarquée en tant que favorite aux championnats européens de moto-ball.
Fait surprenant, car il n’y a que huit équipes de moto-ball dans tout le pays et l’équipe nationale est principalement représentée par un attaquant.
Le moto-ball ressemble au football mais se joue sur des motos avec une balle beaucoup plus grosse.
Chaque équipe est composée de cinq joueurs : quatre à motos sur le terrain et un gardien de but.
Inventé par les Français dans les années 1930, ce sport s’est diffusé depuis dans toute l’Europe. Il est devenu très populaire en Union soviétique, et est activement supporté par les institutions de l’État.
Ce sport, très onéreux, vit des temps difficiles en Russie, car les équipes peinent à trouver des sponsors parmi les autorités régionales et les entreprises.
Selon Anatoli Ignatov, un mécanicien de l’équipe Kometa, du sud de la Russie, les équipes de moto-ball survivent à peine avec les rares dons qu’ils reçoivent.
Malgré ses problèmes financiers, l’équipe nationale russe de moto-ball remporte régulièrement les Championnats européens annuels.
En 2016, la Russie a remporté sa 21ème victoire depuis 1986.
En 2016, l’équipe russe était constituée en majorité de membres de l’équipe de moto-ball Metallurg, de la région de Moscou. Ce sont les « monstres » du moto-ball en Russie mais aussi dans le monde.
De 1971 à 1992, Metallurg était financée par une usine voisine, et l’est depuis par les autorités régionales.
En 2002, l’équipe a reçu six motos espagnoles et un bus confortable fabriqué en Suède en cadeau de la part de la Région de Moscou.
Excepté Metallurg, il existe sept autres équipes qui prennent part aux championnats de Russie.
En 2016, Metallurg, l’équipe Kolos de la région de Stravropol et l’équipe Lokomotiv de la région de Krasnodar furent les finalistes du championnat de Russie.
En 2017, l’équipe nationale russe prendra part au championnat européen de moto-ball en France. Et en 2018 ce tournoi est prévu en Russie.