Un cœur russe: Steven Seagal, ami de Poutine et amoureux du caviar

Getty Images
Célèbre acteur américain et expert en arts martiaux, Steven Seagal n'a plus besoin d'être présenté. Surtout connu pour ses films d'action des années 1990, il fait aujourd'hui souvent les choux gras des médias en raison de ses visites en Russie. Il se présente comme un ami de Poutine et a été cité comme un intermédiaire informel entre les gouvernements russe et américain.

Racines russes

Steven Seagal se considère comme Russe. « Je peux dire que je suis Russe. Une partie de ma famille est russe. J'aime la Russie et j'en suis fier »,  a-t-il déclaré en 2014. Seagal affirme qu'il a des racines russes et qu'il y a dans ses veines du sang de l'est de la Russie : « La famille de mon père vient de Vladivostok ». Et depuis 2016, il peut prouver son « caractère russe » avec un passeport russe accordé personnellement par le président Vladimir Poutine.

Pressé dans une interview par un journaliste russe de donner plus de détails sur son affection pour la Russie, Seagal a riposté comme un vrai combattant : « Certaines personnes aiment l'Afrique, d'autres aiment le Mexique, d'autres aiment la couleur fluorescente... J'aime simplement la Russie et je n'ai pas peur d'en parler. Il y a aussi d'autres pays que j'aime. J'aime le Japon, et il n'y a aucune raison d'avoir honte de cela. Personne ne dira au Japon : +Il est venu ici parce qu'il veut quelque chose ici+. Les gens qui le disent sont simplement des idiots ».

Lire aussi : Quelles surprises la Russie a-t-elle réservées à Arnold Schwarzenegger?

« Il est assez évident que mon amour pour la Russie n'est pas seulement [lié à] la belle géographie, aux beaux paysages ou à la belle architecture. En fait, cela a à voir avec le fait que les Russes sont l'une des plus grandes nations de la planète »,  a déclaré l'acteur. Il semble que son affection envers la Russie soit aussi en partie due à ses sentiments chaleureux envers la cuisine russe : « Je déteste dire ça mais j'adore le caviar. J'aime les pelménis. J'aime les chachliks et j'adore le borchtch ».

Face à face avec des voyous locaux

Dans plusieurs interviews, Seagal a mentionné qu'il avait des projets d'affaires en Russie. Par exemple, on a évoqué la réalisation d'un film sur Genghis Khan. En outre, il est apparu dans les publicités d'une entreprise de téléphonie mobile russe, en utilisant son image de gros dur.

Dans une publicité, en plein hiver, des voyous accostent Seagal qui porte une chapka et un manteau de fourrure. Avant même qu'ils aient fini de proférer leurs menaces, il les interrompt et leur dit à travers le traducteur en ligne : « La neige tendre craque sous les pieds comme les os de mes ennemis ».

Lire aussi : Destins liés: Leonardo DiCaprio pourrait-il un jour incarner Lénine ou Poutine à l’écran?

« Les gars, c'est l'un des nôtres »,  disent-ils avant de se retirer. La publicité a été faite peu de temps après que Seagal eut obtenu la citoyenneté russe.

Dans une autre publicité, Seagal est coincé dans un embouteillage et répond à un chauffeur grossier, qui veut lui couper la route, en prononçant une phrase célèbre d'une comédie populaire soviétique : « Je vais vous frapper proprement, mais fortement ».

Seagal et Poutine: des frères?

Seagal est un grand fan de Poutine. « Je le considère comme mon ami et j'aimerais qu'il soit mon frère. Je pense que c'est un homme décent, un homme de parole, et ce qui est très important pour moi, c'est que contrairement à la majorité des dirigeants mondiaux, il ne pense pas à lui-même et à son image, mais il se préoccupe de son pays et de son peuple », a déclaré Seagal dans une interview en 2014.

Dans une autre interview, il a déclaré qu'il « admire Poutine comme un grand leader », rappelant la situation en Russie à la fin des années 1980 et dans les années 1990.

Lire aussi : Six stars étrangères qui considèrent la Russie comme leur maison

« J'étais en Russie quand il n'y avait pas de nourriture et d'argent, et les simples gens souffraient et mouraient (...) J'ai vu que la Russie s'effondrait et j'ai vu Vladimir Poutine prendre en main un pays qui était dans une situation catastrophique et en faire un pays avec une grande économie où il n'y a presque pas de chômage. Les Russes sont une nation prospère; les gens vivent bien ici. Et ceci est la réalisation de Poutine. Il serait difficile pour un autre chef d’État d'obtenir de tels résultats, et c'est pourquoi j'aime la Russie ».

La relation étroite entre les deux a été de nouveau affichée en septembre 2015 lorsque Poutine et Seagal ont visité un océanarium en construction à Vladivostok. Il y avait aussi un haut fonctionnaire chinois, et Poutine l'a présenté à Seagal, en disant : « Voici notre ami, le vice-Premier ministre de la Chine ».

On ne sait pas si l'acteur est également devenu un ami du fonctionnaire chinois, mais il semble qu'il soit en bons termes avec le vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine, qui est responsable de l'industrie de la défense et de l'espace. Du moins, le fonctionnaire invite régulièrement l'acteur à des événements en Russie, et le dernier exemple end ate est la visite de Seagal au Musée de l'exploration spatiale à Moscou qui s'est déroulée il y a quelques jours.

Lire aussi :  Comment les Russes ont changé ma vie: témoignage du Français Donatien

Croquemitaine

Des rumeurs qui circulaient en 2015 indiquaient que Moscou voulait nommer Seagal consul honoraire de Russie en Californie et en Arizona, faisant de l'acteur « un intermédiaire potentiel entre la Maison Blanche et le Kremlin ». Selon Buzzfeed, le président Barack Obama a été « abasourdi » par l'offre, mais il n'y a jamais eu de confirmation officielle de ce rapport.

Si cet incident a vraiment eu lieu, Seagal se serait certainement guère soucié de la réaction négative d'Obama, car l'acteur ne craint pas sa réputation de croquemitaine. D'ailleurs, c'est le titre de la chanson qu'il a enregistrée avec un chanteur russe - Boogie Man (Croquemitaine).

Un autre acteur, français cette fois, a également été fortement marqué par la Russie. Vous vous en doutez, il s’agit bien évidemment de Gérard Depardieu. Nous revenons sur sa relation avec le pays dans cet autre article.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies