Le nombre de touristes en Russie a atteint un niveau record en 2017

Legion Media
Taux de change intéressant et services peu onéreux motivent de plus en plus d’étrangers à s’aventurer dans le pays, tandis qu’un nombre croissant de Russes choisit de passer ses vacances sur le territoire national.

Près de 81 millions de touristes ont voyagé à travers la Russie en 2017. Selon Iouri Barykine, vice-président de l’Union russe de l’industrie du voyage, il s’agit là du plus haut niveau jamais atteint depuis la création du pays, à la chute de l’URSS.

À noter que la plupart des touristes sont russes (56,5 millions), les étrangers ne représentant « que » 24,5 millions de personnes.

Le jeu des nombres

D’après TourStat, l’agence de statistiques pour le tourisme, en 2017 les Ukrainiens (8,7 millions) ont été les voyageurs internationaux les plus nombreux en Russie, suivis par les Kazakhs (3,5 millions). Les Chinois occupent la troisième marche du podium, avec 1,4 million de touristes.

Lire aussi : 11 idées d’aventures qui vous donneront envie de vous envoler sur le champ pour la Russie

Le nombre de personnes en provenance d’Asie du Sud-Est et d’Asie de l’Est parcourant la Russie a significativement augmenté entre 2016 et 2017 : +58% pour la Corée du Sud, +15% pour la Chine, +20% pour le Japon, +61% pour la Thaïlande, +19% pour le Vietnam et +20% pour l’Inde. Comme le souligne TourStat, les flux touristiques depuis l’Amérique latine ont également crû l’année dernière : +30% pour le Brésil, +26% pour l’Argentine et +30% pour le Mexique.

Pour ce qui est des États-Unis, 282 000 citoyens américains se sont rendus en Russie, soit une hausse de 18% par rapport à 2016. La Finlande (environ 1 million), la Pologne (714 000) et l’Allemagne (580 000) sont les principales nations émettrices de touristes vers la Russie en Europe. On constate cependant une baisse de 30% du nombre de Polonais effectuant un séjour dans ce vaste pays.

185 000 Français et 36 000 Belges ont en outre effectué un tel périple en 2017, soit une hausse respective de 5% et 3%.

Lire aussi : Bientôt les vacances d'été: sept escapades fantastiques à faire en Russie

Les principales destinations pour les Russes et les étrangers ont été Moscou, la région de Krasnodar (sur les bords de la mer Noire), Saint-Pétersbourg, la Crimée, le Tatarstan et les villes de l’Anneau d’or.

À quoi est due cette croissance?

La principale raison expliquant cette évolution du tourisme en Russie est la faible valeur actuelle du rouble, affirme Dmitri Gorine, vice-président de l’Association russe des tour-opérateurs.

Il avance en effet que les structures touristiques nationales tirent profit de cette situation en proposant des offres « tout compris », qui ont connu un essor de 10%.

Par ailleurs, de plus en plus de Russes font le choix de passer leurs vacances à l’intérieur du pays. 70% de ceux qui ont été interrogés comptent d’ailleurs passer l’été sur le territoire national, confie Olga Arkhangelskaïa, directrice du pôle immobilier pour la Russie et les anciennes républiques soviétiques de la société de comptabilité EY.

Si vous êtes un amateur de nature sauvage et de grands espaces, pourquoi ne feriez-vous pas aussi le choix de la Russie ? Nous vous présentons ici les dix parcs naturels russes à visiter absolument.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies