En Iakoutie, un avion laisse s’échapper au décollage une partie de sa cargaison d’or

Lors de son décollage depuis l’aéroport de Iakoutsk, capitale de la République de Sakha (Iakoutie), un Antonov An-12, appartenant à la compagnie Nimbus, a vu l’une de ses trappes être arrachée, laissant s’échapper une partie des 9,3 tonnes d’or que l’avion contenait, a annoncé l’aéroport sur son site internet.

Selon les premiers résultats de l’enquête, l’incident se serait produit en raison d’une mauvaise fixation de la cargaison au sein de l’appareil. Environ 3,5 tonnes de ce précieux métal seraient ainsi tombées, principalement sur la piste. Si 172 lingots, d’un poids unitaire de 20 kilos, ont d’ores et déjà été retrouvés, on ne sait toujours pas si d’autres restent manquants.

D’après les données du site d’information SakhaDay et de l’agence YakutiaMedia, l’engin transportait des lingots d’or, des diamants ainsi que du platine, et effectuait un vol depuis la mine de Koupol, en Tchoukotka (extrême Nord-Est de la Russie), jusqu’à une usine d’affinage de Krasnoïarsk, dans le Sud de la Sibérie, et avait atterri à Iakoutsk pour se ravitailler en carburant.

À noter qu’aucun des cinq membres de l’équipage n’a été blessé.

La Sibérie, et notamment la Iakoutie, regorge de minerais précieux. Découvrez donc, en vidéo, la mine Mir, trou béant reflet de cette véritable ruée vers le diamant.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies