Deux quadruples sauts en compétition, à 13 ans cette patineuse russe réalise une première

Alexandra Trusova

Alexandra Trusova

Vladimir Pesnya/Sputnik
Dans le cadre du Championnat mondial juniors 2018 de patinage artistique, Alexandra Trusova s’est imposée, décrochant la victoire et battant par la même occasion un record. Russia Beyond vous dresse le portrait de cette potentielle future vedette.

Après Evgenia Medvedeva et Alina Zagitova, le samedi 10 mars 2018, une autre patineuse artistique venue de Russie a, à son tour, inscrit son nom dans l’histoire de cette discipline.

À seulement 13 ans, Alexandra Trusova a remporté le titre mondial juniors et s’est distinguée grâce à ses deux quadruples sauts (boucle piqué et salchow), dans son programme de patinage libre au Championnat mondial juniors 2018, organisé à Sofia, en Bulgarie, par l’Union internationale du patinage (ISU).

Elle est ainsi devenue la première représentante du patinage féminin à effectuer deux quadruples sauts en compétition et la première à réaliser un quadruple boucle piqué ; un quadruple salchow ayant déjà été réalisé au Grand Prix Junior Final 2002 par la Japonaise Miki Ando.

Lire aussi : Zagitova et Medvedeva, ces Russes qui ont élevé le patinage artistique à un niveau inédit

« Je suis très heureuse d’avoir gagné, mais je suis encore plus ravie d’avoir réalisé deux quadruples. Je me suis préparée pour ça et je l’ai fait, a déclaré la jeune sportive à l’ISU. Après avoir effectué ces deux figures, j’étais très contente, mais j’avais encore le reste du programme à assurer. Il y avait trois combinaisons difficiles à venir et je devais donc me ressaisir ».

À Sofia, elle a finalement obtenu un score de 225.25 et a décroché le titre junior pour la septième fois au cours des huit dernières années. À noter que, conformément aux limitations d’âge, Alexandra ne pourra intégrer la compétition séniors qu’en 2020.

Sa coach est Eteri Tutberidze, qui entraine également d’autres vedettes du patinage artistique, telles qu’Alina Zagitova et Evgenia Medvedeva, médaillées respectivement d’or et argent aux JO d’hiver 2018 de Pyeongchang.

Eteri Tutberidze

Lire aussi : Eteri Tutberidze, la «dame de fer» et ses patineuses en or

Née en Russie, dans la ville de Riazan (184 kilomètres au sud-est de Moscou), Trusova a fait ses débuts sur la glace en 2008 et a par la suite déménagé à Moscou. Elle a ainsi rejoint l’équipe de Tutberidze en 2016.

« Si une personne s’entraine à sauter tous les jours, elle sera capable de le faire. Elle a juste à le faire et à ne pas avoir peur. J’ai simplement voulu être en mesure de le faire et n’ai jamais été effrayée d’essayer. Si l’on veut réellement quelque chose, c’est possible de l’atteindre », assure par ailleurs Alexandra Trusova, expliquant les raisons de son succès.

Certains considèrent que son physique lui apporte également un avantage considérable. En effet, elle ne mesure que 1,48 mètre et ne pèse probablement pas plus de 35 kilos. Une si petite carrure facilite grandement les sauts à tours multiples.

Lire aussi : Evgenia Medvedeva, cette patineuse russe qui ne connaît pas la défaite

En effet, plus un patineur est lourd et grand, plus il est difficile pour lui de garder l’équilibre en effectuant des sauts aussi complexes et risqués, affirme Daria Touboltseva, journaliste pour le site Championnat. Selon elle, plus le corps de Trusova commencera à changer à l’approche de la puberté, plus elle trouvera dur de réaliser de tels exploits. De plus, le risque de blessure augmentera également.

« Sera-t-elle en mesure d’effectuer de tels sauts au niveau séniors ? Seul le temps nous le dira, suggère de son côté Tatiana Tarasova, coach en patinage artistique et conseillère de l’équipe nationale. Les entraineurs l’ont découverte, lui ont enseigné, et maintenant il en va de leur responsabilité de préserver ses capacités ».

Comme Alexandra le dit elle-même, les sauts sont ce qu’elle préfère le plus dans le patinage artistique, mais elle apprécie également les autres parties de son entrainement. « Maintenant que j’ai commencé à participer aux championnats et Grands Prix mondiaux, le patinage devient mon travail. Mais j’ai toujours considéré le travail comme quelque chose d’ennuyant, précise-t-elle. Cependant j’aime le patinage artistique et je m’entraine toujours avec plaisir ».

Zagitova et Medvedeva sont deux autres étoiles russes du patinage artistique ayant été sur le devant de la scène ces derniers temps. Russia Beyond revient sur leur succès dans cette autre publication.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies