Un journal de la province russe contre-attaque avec humour face aux stars d’Hollywood

Durant des années, les célébrités d’Hollywood se sont prises en photo en tenant un journal inconnu venu d’une ville russe tout aussi méconnue. Russia Beyond, souhaitant faire connaitre au monde les membres de cette petite rédaction de l’Oural, a décidé de les aider à répondre de manière humoristique à ces vedettes de cinéma.

Tapez donc sur Google « Копейский рабочий» (Kopeïski rabotchi - Le Travailleur de Kopeïsk). Les résultats devraient vous étonner : vous y verrez en effet Johnny Depp, Emma Watson, Leonardo DiCaprio et d’autres grandes figures d’Hollywood lisant un mystérieux journal russe.

Ce petit journal a connu son instant de gloire grâce au mariage heureux d’une femme du coin et d’un producteur hollywoodien. Tout a commencé par un coup de com’ de la part de ce réalisateur, mais cela s’est contre toute attente transformé en véritable buzz en Russie.

L’équipe de la rédaction, qui dispose d’une entrée que l’on remarque à peine, a grandement profité de cette publicité gratuite. Néanmoins, elle a décidé d’y répondre avec humour, en se prenant en photo à la manière de ces stars.

Les locaux du journal se résument à ce long couloir, le long duquel se trouvent de petits bureaux.

Anna Vitalyk, la rédactrice en chef, a un look saisissant, à la Kate Hudson.

Le journal limite sa distribution à la petite ville de Kopeïsk (environ 140 000 habitants), dans l’Oural. Alexander Boukanine, en charge de la gestion du site internet, tient une copie avec Morgan Freeman en couverture.

Le petit bureau de la rédaction est très animé malgré sa taille. Ici, Alexandra Akhriapina, maquettiste.

Il s’agit d’un bihebdomadaire vendu à 7000 exemplaires. Ici, Svetlana Polejaïeva, l’une des correspondantes du Kopeïski rabotchi, pose avec un numéro présentant Ben Affleck en Une.

L’équipe est composée de 15 personnes seulement. Voici la comptable Olga Skorodnova, munie d’un exemplaire avec Harrison Ford et un titre d’un film Indiana Jones inventé pour l’occasion.

« Je ne vois pas une raison pour laquelle on devrait se quereller avec le gouvernement, mais nous n’ignorons jamais les problèmes existants », affirme Anna Vitalyk, défendant sa ligne éditoriale, axée sur les soucis que rencontrent au quotidien les habitants de Kopeïsk. Sur cette photo figure Alexeï Samaïev, un correspondant, imitant Matt Damon.

Le journal traite donc des problèmes locaux. La vie de cette petite ville est ainsi méticuleusement relatée dans cet étroit bureau. Ici, Elena Ekimova, directrice du département de la publicité, et Leonardo DiCaprio, avec qui elle partage une même conscience écologique.

Ce petit journal a une longue histoire. Il a été fondé en 1930, en tant qu’organe communiste. Sur cette photo, Olga Baran, office manager, tient un numéro avec Tom Hanks en couverture.

Certains membres de l’équipe n’étaient pas très à l’aise à l’idée de prendre des photos. 

Sur celle-ci, Inna Makhrina, correctrice. Sur ce cliché, Anastasia Bodolovskaïa, manager du département des abonnements.

La rédaction dispose de son propre chauffeur, dont le nom sonne particulièrement anglais. Denis Moor a accepté de prendre part à un très bref shooting photo, car il était pressé.

Il y a quelques années, Russia Beyond avait déjà mentionné cet étrange phénomène parmi les stars hollywoodiennes. Retrouvez notre article à ce sujet ici même.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer
Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies