Cinq patinoires de Moscou pour ressentir au mieux la magie de Noël

Geodakyan Artem/TASS
Dans la lointaine contrée nommée Russie, le froid a pour habitude de pointer le bout de son nez plus tôt qu’ailleurs, recouvrant d’une glace scintillante les parcs, étangs et places. Même s'il n'y a pas encore d'abondantes chutes de neige, les principales patinoires du pays se préparent en avance pour l’hiver, et certaines ont même déjà ouvert leurs portes.

La patinoire du GOUM

Pourquoi ne pas patiner sur la place Rouge ? C’est tout à fait possible, puisqu’une patinoire est installée chaque année sur ce lieu emblématique. Cette année, elle ouvrira le 30 novembre et bien qu’elle ne soit pas très grande, la vue y est splendide : remparts et tours du Kremlins en face et galerie commerciale du GOUM gaiement illuminée dans votre dos, Musée d’histoire d’un côté, cathédrale Saint-Basile de l’autre, rien de mieux pour vous plonger dans l’ambiance des fêtes de fin d’année. Juste à proximité de la patinoire se tiendront également un gigantesque sapin et un marché de Noël, où vous pourrez vous réchauffer avec un thé ou un vin chaud, déguster des blinis russes (et bien d’autres délicieux mets), acheter des objets de l’artisanat russe, … Y sont par ailleurs organisées de nombreuses activités, mettant notamment en scène le Père Noël russe : Ded Moroz. Bien entendu, n’oubliez pas d’explorer le GOUM, sous ses arcades la féérie de Noël est particulièrement palpable.

Lire aussi : Les mystères du GOUM

Le parc Gorki

L’un des sites de promenades les plus populaires de la capitale russe met traditionnellement en place une immense patinoire, qui sera d’ailleurs cette année élargie de 1 000m² et couvrira donc 19 000m² de ce légendaire parc. Un grand spectacle est prévu pour l’inauguration de la patinoire, le 23 novembre. Habituellement, la patinoire passe à travers la place Centrale du parc et le long des allées adjacentes. Cette année, le parc Gorki a annoncé l’apparition d’une « patinoire stéréo » : l’allée Centrale sera transformée en une piste de danse gelée, où de grands DJs et animateurs de clubs organiseront des fêtes hebdomadaires. Il y aura également un cube stéréo de 10 mètres, avec des images en 3D et des installations lumineuses. StereoTypes, des personnages costumés sur patins tenteront de vous viser avec des boules de neige, alors soyez prêts pour la bataille ! Si vous êtes las de faire du sport, vous pouvez toujours visiter le fantastique Musée d'Art contemporain Garage, situé au sein même du parc.

Lire aussi : Les joies de l’hiver dans le parc central de l’URSS

VDNKh

L’année dernière, l’Académie des records mondiaux a désigné la patinoire de VDNKh « plus grande patinoire en glace synthétique ». Plus de 20 000m² de surface d’un blanc éclatant vous offrent ainsi la possibilité de patiner au milieu de pavillons datant de l’ère soviétique, d’artefacts spatiaux et de romantiques fontaines. On y trouve des dizaines de points de restauration et de cafés, alors ne craignez rien, vous y aurez toujours de quoi vous réchauffer.
VDNKh vaut le détour non seulement pour sa patinoire, mais aussi pour tous les événements qui y sont organisés : Mokvarium (un immense oceanarium proposant de nombreux spectacles d’animaux marins), une exposition multimédia relatant l’histoire de Moscou, des ateliers d’artisanat, des « visites dans l’espace », ou encore une exposition des œuvres de Kasimir Malevitch.

Lire aussi : VDNKh, temple athée de l’Union soviétique

Le parc Sokolniki

Une patinoire baptisée « Glace » a d’ores et déjà ouvert ses portes dans ce vaste écrin de verdure grâce à une technologie spéciale permettant de créer et de faire durer de la glace en dehors des périodes de gel. Cet espace dédié au patinage est plus petit que ceux du parc Gorki et de VDNKh, puisqu’il couvre seulement 5 300m², mais on y rencontre également moins de monde, vous aurez donc plus de place pour effectuer de périlleuses figures acrobatiques. Sokolniki a également longtemps été réputé pour ses danses et musiques sur glace.
Pour information, les dirigeants du parc ont déclaré qu’en janvier la patinoire sera équipée d’un chauffe-mains géant, qui rejoindra donc le chauffe-pieds déjà présent. Cafés et kiosques de location de patins parsèment également le parc.

Patiner sur les étangs

Si vous appréciez les ambiances plus intimistes, rendez-vous donc aux étangs du Patriarche ou de Tchistye Proudy. Durant l’hiver, l’eau est recouverte de glace et l’on peut alors y patiner librement et gratuitement, en profitant des spectacles de lumières et de lasers qui y sont organisés sur fond de musique disco. Il s’agit des plus anciens lieux de patinage de la capitale russe, vous pouvez donc vous y sentir tel un Moscovite rétro ou un personnage du mythique film La Porte Pokrovski (nous vous conseillons d’ailleurs de le visionner avant de venir à Moscou). Des patinoires d’envergure plus modeste peuvent également être trouvées dans le parc d’Ostankino, dans le jardin Bauman, au parc de la Victoire (sur le mont Poklonnaïa), au stade Loujniki et même sur le toit du Centre d’art et de design.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer