Les villes de Montpellier et d’Obninsk resserrent leurs liens

Service de presse de la région de Kalouga
Une délégation venue de la région russe de Kalouga (85 kilomètres au sud-ouest de Moscou) était en visite à Montpellier jusqu’au samedi 7 octobre. Cet événement a permis l’évocation de différents accords prometteurs et l’inauguration de monuments symboliques, signes du renouveau de l’amitié liant la préfecture héraultaise et la ville d'Obninsk, jumelées en 1995.

Inauguration d’une statue de Youri Gagarine, signature de plusieurs accords de coopération et évocation de toute une série de projets visant à amplifier les relations entre, d’une part, la ville d'Obninsk et la région de Kalouga en Russie et d’autre part Montpellier et sa Métropole – tout ceci n’est qu’un bref bilan de la visite d’une délégation russe en fin de semaine dernière dans la capitale de l’Hérault.

Obninsk et Montpellier, qui avaient noué leur jumelage en 1995, entretiennent des relations depuis le début des années 1990, mais Philippe Saurel, président de la Métropole, a décidé de donner un nouvel élan à cette amitié, après avoir effectué un déplacement l’hiver dernier en Russie.

Une coopération accrue

Au cours de cette visite, plusieurs contrats ont été conclus, avec des entreprises locales notamment. Ont aussi été signés des accords engageant le Gouvernement de la région de Kalouga et l’Administration de la métropole de Montpellier à renforcer leurs liens de coopération dans les secteurs économique, scientifique, universitaire, social et culturel.

Lire aussi : Les dix villes russes où l’on vit le mieux

Les deux parties ont en effet l’intention d’agir de concert afin d’étendre les contacts entre les différents acteurs économiques, structures scientifiques, universitaires et professionnelles, et d’établir un partenariat dans le domaine des technologies de l’information, a fait savoir le service de presse du Gouvernement de la région de Kalouga.

Ont en outre été évoqués différents axes bilatéraux de développement. Sont par exemple prévues des visites croisées de délégations ayant pour but d’étudier les incubateurs d’entreprises et les parcs scientifiques dont sont dotées Obninsk et Montpellier, ainsi que des participations à des conférences et forums scientifiques consacrées à la création d’infrastructures innovantes. A par ailleurs été évoqué un projet potentiel de liaison aérienne entre Kalouga et Montpellier.

« Dans la collaboration, il n’y a pas que les documents qui sont importants, des relations humaines amicales le sont tout autant. La Russie et la France ont été et restent des alliés dans de nombreux domaines. La France est devenue un partenaire économique solide de la région. Nous devons donc nous pencher sur une liaison directe entre Montpellier et Kalouga. Cela offrirait une opportunité magnifique, avant tout pour la jeunesse, d’établir des liens d’amitié », a ainsi déclaré Anatoly Artamonov, gouverneur de la région de Kalouga, à la tête de la délégation russe.

Lire aussi : Immortalisé dans le marbre, Pierre le Grand retrouve sa place à l'Institut de France

Inaugurations symboliques

Pour symboliser cette nouvelle impulsion du jumelage entre les deux villes, ont notamment été posées deux plaques, sur lesquelles figurent les emblèmes d’Obninsk et de la région de Kalouga. Le séjour de la délégation russe s’est achevé sur un autre événement, et non des moindres : l’inauguration d’une statue de 3 mètres de haut représentant Youri Gagarine. Cette réplique d’un monument se trouvant à Kalouga se dresse à présent sur un pont construit en début d’année, également baptisé du nom de l’illustre cosmonaute.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer