Le russe Nordgold acquiert 55% de projet minier de la Montagne d'Or en Guyane française

Getty Images

Nordgold, société minière russe spécialisée dans l’extraction d’or, est devenue le principal actionnaire de la Compagnie Minière Montagne d’Or (CMMO), co-entreprise russo-canadienne en charge du projet de la Montagne d’Or en Guyane. Le 14 septembre, suite à la signature d’un accord, elle a en effet fait l’acquisition de 55,01% des parts et de trois des cinq sièges au conseil des directeurs du groupe, peut-on lire sur le site du groupe.

Cet achat est le fruit de quatre ans de négociations avec la société canadienne Columbus Gold Corp., avec qui Nordgold codirige aujourd’hui la CMMO. En effet, avant de céder à son homologue russe la majorité des parts de l’entreprise, la compagnie canadienne avait préalablement exigé qu’il respecte deux conditions : qu’il réalise une étude de faisabilité avant le premier trimestre 2017 et qu’il investisse dans le projet un minimum de 30 millions de dollars.

« Le projet de la Montagne d’Or possède un haut potentiel et joue un rôle important dans le portefeuille de développement de Nordgold. Nous sommes heureux d’avoir obtenu la part majoritaire dans ce chantier et allons à présent prendre la tête de son exploitation future », a déclaré Igor Klimanov, directeur des projets de développement au sein de l’entreprise russe.

Situé au nord-ouest de la Guyane française, le gisement de la Montagne d’Or renfermerait selon les estimations 78 tonnes d’or, tandis que d’autres ressources seraient présentes à hauteur de 109 tonnes. Le chantier rencontre néanmoins une forte opposition en raison de son éventuel impact sur l’environnement et les populations locales.

Nordgold est une compagnie minière internationale fondée en 2007. À titre d’exemple, en 2016 elle avait extrait un total de 869 000 tonnes d’or. Ce géant de l’extraction aurifère gère neuf mines à travers le monde (4 en Russie, 3 au Burkina-Faso, une en Guyane et au Kazakhstan), et prévoit de nombreux autres projets. L’actionnaire majoritaire (98,37%) n’est autre que le propriétaire du groupe sidérurgique Severstal, Alexeï Mordachov.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer