Quelles républiques composaient l’Union soviétique?

Russia Beyond (Photo: Sputnik)
Au cours des 70 années d'existence de l'Union des républiques socialistes soviétiques, le nombre de ses parties constitutives a évolué, mais la plupart du temps il y en avait 15. Voici la liste.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Au départ, quatre républiques indépendantes ont signé la déclaration de création de l'URSS, ou Union des républiques socialistes soviétiques, en 1922. Parmi elles figuraient la République socialiste fédérative soviétique de Russie (RSFSR), les Républiques socialistes soviétiques (RSS) d'Ukraine et de Biélorussie, ainsi que la République socialiste fédérative soviétique de Transcaucasie. En savoir plus sur la formation de l'URSS ici

Au fil du temps, de nouvelles républiques les ont rejointes et, en 1956, le nombre final de 15 a été atteint. En 1991, l'Union soviétique s'est effondrée et ses 15 républiques sont devenues des pays indépendants. Voici la liste des républiques socialistes soviétiques dans l'ordre où elles sont nommées dans la Constitution soviétique de 1977. L'ordre reflète en fait la population au moment de la création des républiques.

République socialiste fédérative soviétique de Russie (RSFSR)

La république russe, apparue après la Révolution de 1917 et la chute de l'Empire russe, était en fait le berceau de la future Union soviétique. Les bolcheviks ont même déplacé la capitale à Moscou pour souligner qu'un nouvel État avait vu le jour. La RSFSR avait une structure interne complexe avec plusieurs républiques autonomes en son sein. Après l'effondrement de l'Union soviétique, la Fédération de Russie a vu le jour, possédant presque la même structure fédérale qu'auparavant. Et c'est la Russie qui deviendrait le successeur légal de l'URSS.

République socialiste fédérative soviétique (RSS) d'Ukraine

La capitale de l'Ukraine, Kiev, a été la première capitale des terres russes et est considérée comme la « mère des villes russes ». L'Ukraine a également fait partie de l'Empire pendant longtemps, mais après la Révolution, elle agissait comme un État indépendant. En 1940 et après la Seconde Guerre mondiale, le territoire de l'Ukraine a été étendu.

>>> Non, ces pays ne font PAS partie de la Russie

RSS de Biélorussie

Historiquement, une partie de la Biélorussie appartenait à la République des Deux Nations polono-lituanienne et une partie à l'Empire russe. La république biélorusse est apparue pour la première fois en 1919, après la libération de son territoire de l'occupation allemande pendant la Première Guerre mondiale. Elle est donc devenue un des « pères fondateur » de l'URSS et a obtenu une nouvelle capitale, Minsk. Les frontières définitives du pays ont été formées après la Seconde Guerre mondiale.

RSS d'Ouzbékistan

En 1920, deux pays d'Asie centrale, le khanat de Khiva et l'émirat de Boukhara, disparaissent dans le chaos des révolutions. En conséquence, à leur place, les Républiques soviétiques populaires de Boukhara et de Khorezm sont apparues, rejoignant l'Union soviétique en 1923.

Un an plus tard, les autorités soviétiques se sont engagées dans une nouvelle délimitation des frontières internes et de nouvelles unités territoriales ont vu le jour selon des critères ethniques. Est ainsi apparue la république ouzbèke, qui avait d'abord pour capitale Boukhara, puis Samarkand et à partir de 1930 la ville de Tachkent, qui reste la capitale du pays aujourd’hui.

RSS du Kazakhstan

Les territoires de la République soviétique kazakhe et du Kazakhstan actuel faisaient autrefois partie de la Russie. Après une série d'autonomies successives, à sa place, la RSS du Kazakhstan est finalement apparue en tant que république distincte lors de la délimitation du territoire soviétique d'Asie centrale en 1924. La ville d'Almaty est devenue sa capitale en 1929.

RSS de Géorgie

La Géorgie a fait partie de l'Empire russe à partir de 1801. Après la révolution, elle a rejoint la République socialiste fédérative soviétique de Transcaucasie, qui faisait partie des républiques ayant fondé l'URSS. Plus tard, en 1936, la république de Transcaucasie a été divisée en trois républiques socialistes soviétiques : l'Azerbaïdjan, l'Arménie et la Géorgie. La même année, sa capitale Tiflis a été rebaptisée Tbilissi, nom qu'elle conserve à ce jour.

RSS d'Azerbaïdjan

Les bolcheviks ont pris le pouvoir en Azerbaïdjan en 1920 avec l'aide de membres locaux du parti. La république était initialement indépendante, mais en 1922 elle rejoint la République socialiste fédérative soviétique de Transcaucasie qui a formé l'URSS. Et tout comme la république géorgienne, l'Azerbaïdjan est apparu lors de la division de la Transcaucasie en 1936. Sa capitale est Bakou.

>>> En images: les costumes nationaux des 15 républiques de l’URSS

RSS de Lituanie

Les pays baltes - la Lituanie, la Lettonie et l'Estonie - ont été les dernières républiques à rejoindre l'URSS. Le territoire de la Lituanie est devenu une partie de l'Empire russe lors des partitions de la République des Deux Nations polono-lituanienne. Après l'occupation de la Lituanie par l'Allemagne pendant la Première Guerre mondiale, le pays a obtenu son indépendance. Au début de la Seconde Guerre mondiale, pour empêcher l'apparition de troupes nazies à la frontière avec l'URSS, les autorités soviétiques ont forcé la Lituanie à signer le traité d'assistance mutuelle soviéto-lituanien. L'Armée rouge est entrée dans le pays, ce qui était considéré comme une occupation par les Lituaniens. En 1940, la RSS de Lituanie fut proclamée avec pour capitale Vilnius.

RSS de Moldavie

La Moldavie a rejoint l'URSS juste avant les pays baltes, au début des années 1940. La république a été formée à partir du territoire de la Bessarabie. Historiquement, au XIXe siècle, elle faisait partie de l'Empire russe, mais après la Révolution de 1917, elle est devenue un territoire roumain. Le gouvernement soviétique a exigé sa restitution, et pour éviter les conflits, la Roumanie a accepté.

RSS de Lettonie

Le gouvernorat de Livonie faisait autrefois partie de l'Empire russe et, tout comme la Lituanie, il a été occupé par les Allemands pendant la Première Guerre mondiale. Une république de Lettonie est apparue en 1918, et est restée indépendante jusqu'en 1939. À la suite du pacte de non-agression Molotov-Ribbentrop, la Lettonie fut secrètement déclarée zone d'influence soviétique. Lorsque les nazis ont déclenché la Seconde Guerre mondiale, les autorités soviétiques ont lancé un ultimatum à la Lettonie pour laisser l'Armée rouge entrer dans le pays. En 1940, la RSS de Lettonie avec pour capitale à Riga a rejoint l'Union soviétique.

RSS du Kirghizstan

Le territoire du Kirghizistan moderne était une partie autonome de la RSFSR, mais en 1936, il est devenu une République socialiste soviétique distincte, devenant le premier État de la nation kirghize au cours de l'histoire moderne. La capitale, Pichpek, a été nommée à l'époque soviétique Frounze d'après un célèbre révolutionnaire bolchevique qui y était né ; après l'effondrement de l'Union soviétique, la ville a obtenu son nom moderne, Bichkek.

RSS du Tadjikistan

La république autonome tadjike a été formée en 1924 dans le cadre de la RSS d'Ouzbékistan, mais en 1929, elle est devenue une République socialiste soviétique à part entière au sein de l'URSS. Entre 1929-1961, la capitale, Douchanbé, a été nommée Stalinabad, en l'honneur de Joseph Staline.

>>> Que signifie le mot «soviet»?

RSS d'Arménie

Certains territoires de l'Arménie moderne ont rejoint l'Empire russe au XIXe siècle. Après la Révolution de 1917, l'Arménie et sa capitale, Erevan, sont devenues une partie de la République socialiste fédérative soviétique de Transcaucasie et ont obtenu le titre de république distincte après la division de 1936, aux côtés de la Géorgie et de l'Azerbaïdjan.

RSS du Turkménistan

La République socialiste soviétique du Turkménistan, dont la capitale est Achkhabad, a été formée en 1924 après la délimitation soviétique des anciennes Républiques soviétiques populaires de Boukhara et de Khorezm. (Voir le point 4 ci-dessus, à propos de la RSS d'Ouzbékistan, formée à la même époque). Aujourd'hui, le Turkménistan est l'un des pays les plus fermés au monde.

RSS d'Estonie

Le gouvernorat d'Estonie avec pour capitale Reval (actuelle Tallinn) a fait partie de l'Empire russe à partir de 1721. Après la Révolution, ce troisième État balte devint un pays indépendant. L’Estonie a également rejoint l'Union soviétique en 1940, après la signature du traité d'assistance mutuelle soviéto-estonienne de 1939 et l'entrée de l'Armée rouge dans le pays. Les Estoniens considèrent cette action comme une annexion soviétique.

Y avait-il des élections en URSS ? Trouvez la réponse dans cette publication.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies