Que signifie le mot «soviet»?

Russia Beyond
Union soviétique, Congrès des Soviets, Soviet de la Fédération... Ce mot était (et est toujours) beaucoup utilisé en Russie. Voyons ensemble ce qu’il signifie précisément.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Pendant les années soviétiques, l’URSS était parfois surnommée « le pays des Soviets ». Ce surnom vient du fait que l’Union soviétique était dirigée par un système de soviets, c’est-à-dire des organes représentatifs du peuple. L’expression « pays des Soviet » avait cependant une connotation ironique : en russe, « soviet » signifie aussi « conseil », et il était courant en URSS que n’importe qui, même des inconnus, vous donnent des conseils non sollicités sur la manière de vous habiller, de vous comporter ou encore d’éduquer vos enfants. Penchons-nous un peu plus sur ce mot, son histoire et sa signification.

Réunion du Conseil d'État le 7 mai 1901

« Soviet » a plusieurs significations

Ce mot a au moins trois sens différents :

  1. « conseil », un groupe de personnes rassemblées pour discuter d’affaires importantes ;
  2. « conseil », une suggestion ou une instruction qui peut être donnée ou reçue ;
  3. « concorde », un accord ou un consentement, pratiquement hors d’usage aujourd’hui.

>>> Dix-sept mots qui définissent l’Union soviétique

Étymologie du mot « soviet »

Le Viétché de Novgorod

Le mot « soviet » est l’un des mots les plus anciens de la langue russe. « Soviet » est composé de « wekw- », racine proto-indo-européenne qui signifie « parler », et du préfixe « so », l’équivalent du « co- » en français, et signifie donc à l’origine « co-parler ».

Mais que signifiait précisément « soviet » dans l’Empire russe ?

Dans l’Empire russe, plusieurs institutions politiques s’appelaient « soviet ». Dans l’historiographie française, on parle souvent de « Conseils ».

Le Haut conseil secret (1726-1730), le Conseil impérial (1762) et le Conseil de l'Empire (1768-1801) étaient des conseils consultatifs sous les différents empereurs.

Le Conseil permanent (1801-1810), le Conseil militaire de l’Empire russe (1812-1918) et le Conseil d’État de l’Empire russe (1810-1917) aidaient l’Empereur à exercer son pouvoir. Au début du XXe siècle, le Conseil des ministres (1905-1917) a fait son apparition.

Et en Union soviétique ?

Les participants à la réunion solennelle du Comité central du Parti communiste de l'Union soviétique, du Soviet suprême de l'Union soviétique et du Soviet suprême de la RSFSR au Palais d'État du Kremlin, dédiée au 50e anniversaire de la Grande Révolution socialiste d'Octobre

Les premiers soviets des députés ouvriers sont apparus en Russie lors de la Révolution de 1905. Ils se sont formés dans plusieurs usines du pays, et les députés de ces soviets étaient élus parmi les collectifs de travailleurs. S’étant imposés comme les principaux organes dirigeant les soulèvements, ils ont commencé à agir comme un pouvoir révolutionnaire. Vladimir Lénine propageait d’ailleurs l’idée que les soviets devaient devenir les organisations de base du gouvernement de cette nouvelle Russie.

>>> Y avait-il des élections en URSS?

Le soviet des députés ouvriers et des délégués des soldats de Petrograd a été créé juste après la Révolution de février 1917. Il a ensuite tenté d’étendre son pouvoir à l’échelle nationale pour contrer le gouvernement provisoire. Des soviets ont alors commencé à se former dans tout le pays.

Finalement, ce sont eux qui l’ont emporté sur le gouvernement provisoire. Lénine les voyait comme un nouveau type d’organisations politiques et a proposé la devise « Tout le pouvoir aux soviets ! » en avril 1917.

Les soviets sont par la suite devenus les principales organisations représentatives du peuple soviétique.

Dans cet autre article, nous vous narrions la longue histoire de l’institution parlementaire russe, des origines à nos jours.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies