Tout ce qu’il vous faut savoir sur le drapeau soviétique

Legion Media
Pourquoi est-il rouge? Qu’est-ce que son emblème du «marteau et de la faucille» représente? Et qu’en est-il de l’étoile à cinq branches?

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Pourquoi est-il rouge ?

Révolutionnaires français portant le bonnet phrygien et des cocardes tricolores

Les drapeaux et bannières rouges ont été utilisés par les émeutiers, les manifestants et les insurgés depuis des temps anciens, mais ils se sont particulièrement répandus après la Révolution française de 1789.

Selon le décret français du 21 octobre 1789 sur les attroupements : « Dans le cas où la tranquillité publique sera en péril, les officiers municipaux des lieux seront tenus, en vertu du pouvoir qu’ils ont reçu de la commune, de déclarer que la force militaire doit être déployée à l’instant, pour rétablir l’ordre public, à peine d’en répondre personnellement ».

Garde nationale mobile, 18e bataillon (Juin 1848)

Quand un tel cas d’urgence publique se présente, la loi dispose que des drapeaux rouges doivent être exposés par la fenêtre principale de la mairie ainsi que dans toutes les rues et les carrefours. « Au signal seul du drapeau, tous attroupements, avec ou sans armes, deviendront criminels, et devront être dissipés par la force », poursuit la loi.

Le 17 juillet 1791, plus de 50 000 Parisiens se sont réunis sur le Champ-de-Mars afin de signer une pétition pour la destitution du roi Louis XVI. Le rassemblement s’est déroulé sans agitation majeure, mais l’Assemblée nationale constituante demanda néanmoins à la garde nationale de disperser la foule. Jean Sylvain Bailly, le maire de Paris, appliqua la loi de 1789 et des drapeaux rouges furent étendus pour signaler l’état d’urgence. Cependant, la foule refusa de se disperser. Un conflit s’ensuivit, et les gardes ouvrirent le feu sur la foule, tuant plus de 50 personnes et faisant des centaines de blessés.

Le cortège des mineurs du Pas-de-Calais en grève parcourant les corons

Depuis cet évènement, le drapeau rouge, « taché du sang des martyrs », est devenu le symbole du peuple opprimé, du mouvement révolutionnaire et de la lutte des travailleurs pour leurs droits. Le pileus (ou bonnet phrygien) et les écharpes rouges devinrent les emblèmes de la Révolution en raison de leur couleur.

Au XIXe siècle, le drapeau rouge a continué à s’imposer comme un symbole révolutionnaire. Puisque les principaux révolutionnaires de l’époque étaient socialistes ou anarchistes, ils s’approprièrent le droit au drapeau rouge, qui était brandi lorsque des soulèvements contre le gouvernement éclataient.

La bannière écarlate sur laquelle est inscrite « La liberté ou la mort » est devenue le symbole des Républicains des révolutions françaises de 1832 et 1848. En Russie, la première fois que la bannière rouge fut utilisée dans un soulèvement était en 1861 dans la région de Penza, lors d’émeutes contre la réforme de l’émancipation des serfs, et elle devint en 1905 l’un des symboles de la révolution dans le pays.

Que symbolisait le drapeau rouge en Russie soviétique ?

17 octobre 1905, œuvre d'Ilia Répine

Après la chute de l’Empire russe, le rôle du drapeau de l’État était tenu par une étoffe rectangulaire rouge sans inscription ou emblème. Le 8 avril 1918, le président du Comité exécutif central panrusse Iakov Sverdlov proposa lors d’une réunion de la fraction bolchévique de « faire de leur drapeau de bataille leur drapeau national ». La proposition fut adoptée à l’unanimité, et le 14 avril 1918, le décret sur le drapeau de la République socialiste fédérative soviétique de Russie (RSFSR) fut signé. Officiellement, la couleur rouge du drapeau représentait la lutte héroïque du peuple soviétique dirigé par le Parti communiste pour établir le socialisme et le communisme.

En 1922, la bannière rouge est devenue le drapeau officiel de l’URSS, qui venait alors de voir le jour. Le 18 avril 1924 marque ensuite la création du nouveau motif pour le drapeau soviétique rouge, celui portant l’emblème du marteau, de la faucille et de l’étoile à cinq branches.

Que représente son emblème du « marteau et de la faucille » ?

Le Bolchevik, par Boris Koustodiev

Ils étaient l’emblème principal de l’Union soviétique, et représentaient l’union de la classe ouvrière et de la paysannerie. L’artiste Evgueni Kamzolkine (1885-1957) a été le premier à suggérer que le marteau et la faucille croisés soient utilisés pour décorer l’un des quartiers de Moscou en célébration du 1er mai (la fête du Travail) en 1918.

Auparavant, un autre emblème avait été utilisé pour représenter l’union des ouvriers et des paysans : un marteau et une charrue, mais sans grand succès. Le marteau et la faucille étaient bien plus concis et forts, visuellement comme symboliquement. La constitution soviétique de 1924 les établit comme partie de l’emblème national.

Que signifie l’étoile à cinq branches ?

L’étoile rouge à cinq branches sur le drapeau de l’URSS est le symbole du triomphe ultime des idées du communisme sur les cinq continents (à l’exception de l’Antarctique, qui est inhabité).

Elle apparut pour la première fois comme symbole militaire dans la Russie des tsars, et était alors appelée « étoile de Mars » en l’honneur du dieu romain de la guerre. Le 1er janvier 1827, une loi disposant qu’une étoile à cinq branches doit figurer sur les épaulettes des officiers et généraux a été ratifiée. En 1854, elle commença à apparaître sur les écussons d’épaule. Plus tard, l’étoile à cinq branches avec en son sein un aigle bicéphale fut utilisée pour marquer les trains et voitures militaires.

Discours de Lénine, par Alexeï Sidorov

En Russie soviétique, l’étoile à cinq branches symbolisait la protection des activités en temps de paix par l’Armée rouge (à nouveau comme dans la Rome antique, où Mars était le protecteur des travailleurs agricoles).

Manifestation festive sur la place Rouge lors de la Journée internationale de la solidarité des travailleurs

En 1918, le motif du badge pour les soldats de l’Armée rouge en forme d’étoile rouge avec une image dorée de marteau et de charrue en son centre a été approuvé. L’étoile représentait la protection, tandis que la charrue et le marteau étaient perçus comme l’union des ouvriers et des paysans. À partir des années 1920, l’étoile rouge fut utilisée comme symbole officiel de l’État, avant de faire finalement partie du drapeau soviétique tout en devenant l’emblème officiel de l’Union soviétique.

Dans cet autre article, nous vous décryptions les couleurs du drapeau russe actuel.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies