Voyage photographique en Crimée prérévolutionnaire

Alexandre Jivago/Musée des beaux-arts Pouchkine
Cette péninsule pittoresque a tout pour elle: montagnes, mer, forêts de conifères et palais impériaux. Elle a toujours été un port militaire important, ainsi que la station estivale préférée de la famille du tsar et de nombreux nobles russes. Découvrez comment était ce lieu unique avant la Révolution bolchévique de 1917.

Russia Beyond désormais sur Telegram! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Littoral criméen, années 1890
Nicolas II posant avec son épouse, Alexandra, années 1910
Monastère des grottes d’Inkerman, près de Sébastopol, 1910
Nicolas II avec ses filles, 1913
Paysage à Simeïz, années 1890
Voiture hippomobile passant par Foros, le point le plus au sud et le plus escarpé du littoral de Crimée, 1897
Femme se tenant parmi les cyprès, 1897
Yalta, le « Nice de Crimée », 1897
Navires à quai à Yalta, 1897
Vendeurs dans un marché de Yalta, 1913
Littoral à Yalta, années 1890

Lire aussi : Saint-Pétersbourg et ses alentours en vingt authentiques photos prérévolutionnaires

Léon Tolstoï et sa fille Alexandra en Crimée, 1901
Vue pittoresque de la côte criméenne, années 1900
Joie familiale d’un pique-nique en Crimée, 1910
Un père et son fils grimpant sur les rochers à Aloupka, années 1890
Palais de Bakhtchissaraï, 1897
La princesse Zénaïde Youssoupoff (à gauche) buvant du thé au palais familial de Koreïz, 1913
Voiture hippomobile passant la Porte de Baïdar, un col montagneux vers la mer Noire, 1897
Une mère et son fils durant leurs vacances estivales en Crimée, 1910
Palais Vorontsov à Aloupka, 1897
Cathédrale Saint-Vladimir dans la cité antique de Chersonèse, années 1890
Le dramaturge Anton Tchekhov possédait une datcha en Crimée. Il se promène ici avec ses chiens, à Yalta, en 1903.
Palais impérial de Massandra, années 1910
La datcha qui se trouvait à l'emplacement de l'actuel château néogothique du Nid d’hirondelle, années 1900
La Crimée est également célère pour son vin. Ici : une dame inspectant un vignoble, 1903

Dans cet autre article, découvrez en images dix des plus sublimes endroits à visiter de nos jours en Crimée.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies