Douze superbes photos des grands projets de construction soviétiques et russes

La taille de la Russie a nécessité la construction d’ouvrages gigantesques, que ce soit des ponts, des immeubles ou des sites industriels.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

En 1862, un chemin de fer a été posé de Moscou à Kolomna (115km au sud-est de la capitale). Depuis lors, cette ancienne ville possédant son propre Kremlin est devenue un centre industriel. Une usine de locomotives à vapeur et un grand pont sur la rivière Oka y sont apparus.

Le chemin de fer transsibérien fut l'un des plus grands projets de construction de l'Empire russe. Sur la photo, les travailleurs construisent un pont sur un de ses tronçons dans l'Oural. Le chantier s'est poursuivi de 1885 à 1899.

Le canal reliant la mer Blanche à la mer Baltique (appelé Canal de la mer Blanche) a été construit en un temps record : 227 kilomètres en moins de deux ans (1931-1933). Il s'agit de l'un des projets de construction les plus célèbres du goulag, 12 000 prisonniers y ayant trouvé la mort.

Photo pour le magazine L'URSS sur les chantiers

L'une des premières centrales hydroélectriques de l'URSS est apparue sur le fleuve Dniepr (aujourd’hui en Ukraine). La construction a commencé en 1927 et pour ce projet, du matériel étranger fut acheté. Plusieurs unités ont été mises en service, mais pendant la Seconde Guerre mondiale, lorsque les troupes soviétiques se sont retirées, le NKVD a décidé de miner la centrale. Elle n’a été restaurée qu'après la guerre.

>>> En photos: Ce «paradis de l'homme soviétique» construit dans le Sud de Moscou 

La première ligne de métro de Moscou est apparue dans les années 30, mais son extension à grande échelle n’a eu lieu que après la guerre, dans les années 50. L'un des projets les plus ambitieux était un pont du métro à travers le fleuve Moskova ; il a relié le quai Lounetskaïa et l'Université d'État de Moscou avec le centre-ville.

Les célèbres gratte-ciel staliniens furent le principal chantier de construction du Moscou des années 1950. Il était prévu d'en construire jusqu'à neuf, mais au final, seules « sept sœurs » ont vu le jour. Sur la photo - à gauche - la construction d'un gratte-ciel sur le quai Kotelnitcheskaïa, à droite - l'Université d'État de Moscou.

Cette photo semble avoir été prise lors de la construction des pyramides égyptiennes, mais en fait il s'agit du chantier de construction du Grand canal de Ferghana. Il était nécessaire pour l'irrigation d'immenses plantations de coton dans les Républiques ouzbèke, kirghize et tadjike, qui faisaient alors partie de l'URSS. En 1939-40, 160 000 membres des kolkhozes ont participé à la construction.

Dans les années 1950, la construction massive d'énormes centrales électriques a commencé dans tout le pays. Sur la photo, la construction de la centrale hydroélectrique de la Volga dans la région de Volgograd.

Et voici des images du chantier de construction de la célèbre centrale hydroélectrique de Bratsk sur la rivière Angara. Lors de sa mise en service en 1961-1966, il s'agissait de la centrale hydroélectrique la plus puissante non seulement en URSS, mais dans le monde entier. En 1971, elle fut toutefois devancée par un autre projet soviétique : la centrale hydroélectrique de Krasnoïarsk sur l’Ienisseï.

>>> De Lénine à Poutine: comment la politique a bouleversé l’architecture en Russie

En 1935, Staline a approuvé le plan général de reconstruction de Moscou, qui comprenait la construction à grande échelle de bâtiments résidentiels, du métro, l'agrandissement de rues et la pose de nouvelles routes. Ainsi, par exemple, dans la rue Tverskaïa située au centre-ville, il a même fallu déplacer des immeubles ! L'avenue Kalinine (aujourd'hui Nouvel Arbat) a été « percée » au début des années 1960, soit après la mort de Staline.

La centrale hydroélectrique de Saïano-Chouchenskaïa sur le fleuve Ienisseï est actuellement la plus grande de Russie. Sa construction a commencé dans les monts Saïan en 1963 et n'a été achevée qu'en 2000. Photo de 1972.

Le chemin de fer Baïkal-Amour, en Extrême-Orient russe, est l'un des plus longs du monde, sa longueur est de 4 300 kilomètres. Il a été construit de 1932 à 1984 ! Sur la photo, on voit les dernières étapes du chantier. Initialement, un département du goulag a été formé pour la construction du chemin de fer, environ 160 000 prisonniers y ayant travaillé dans des conditions extrêmement difficiles.

 Dans cet autre article découvrez сomment le métro de Moscou a changé au fil du temps.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies