Le mystère Gagarine: pourquoi le premier homme dans l'espace est-il mort si jeune?

Sputnik
Iouri Gagarine a conquis l'espace, mais a été tué lors d'un vol d'entraînement de routine. Cependant, sa disparition reste entourée de mystère, soulevant de nombreuses questions et alimentant plusieurs théories.

Iouri Gagarine est devenu une légende en devenant la première personne à entrer dans l'espace le 12 avril 1961. Il a quitté Terre comme un pilote ordinaire et en est revenu avec le statut d’icône - en Union soviétique, il était vénéré comme une rock star.

Après son glorieux voyage, les autorités soviétiques ont immédiatement envoyé Gagarine « en tournée » dans une trentaine de pays. Il a même déjeuné avec la reine d'Angleterre, Elisabeth II, et a violé le protocole en prenant une photo avec elle. Le président égyptien a donné à Gagarine les clés en or des portes du Caire et d'Alexandrie, tandis qu'à la Havane, Fidel Castro l'a pris dans ses bras.

Personne ne savait que Gagarine, bellâtre au sourire contagieux et avec le monde à ses pieds, serait mort sept ans plus tard.

Préparation pour les prochains vols

Après trois ans de tournée dans le monde, Gagarine s’est remis au travail. Pour améliorer ses compétences en vol, il s’est inscrit au programme de formation au pilotage de l’Académie des Forces aériennes de Joukovski, dans la région de Moscou. Il avait envie de retourner dans l'espace.

>>> Iouri Gagarine: un demi-siècle que l’étoile s’est éteinte

« Nous ne pouvons pas transformer Gagarine en une pièce de musée - cela le tuerait », a écrit son patron et ami Nikolaï Kamanine, responsable de la formation des cosmonautes du programme spatial soviétique. Les propos de Kamanine suggèrent que Moscou avait l’intention d’envoyer Gagarine pour une autre mission spatiale - mais ils n’en ont jamais eu la possibilité.

Le crash

Le 27 mars 1968 était un jour nuageux. Gagarine effectuait un vol d'entraînement dans un avion de chasse MIG-15UTI, aux côtés de son mentor Vladimir Serioguine, un pilote expérimenté qui avait reçu une médaille de héros de l'Union soviétique pendant la Seconde Guerre mondiale. Le colonel Serioguine vérifiait la technique de vol de Gagarine pour voir s’il était en mesure de prendre les commandes du nouveau jet MIG-17.

À 10h19, Gagarine et Serioguine ont décollé de la base aérienne militaire de Tchkalovski, près de Moscou. Le plan était de voler pendant au moins une demi-heure, mais à 10h32, Gagarine a informé le contrôle au sol de son retour à la base. Peu de temps après, toutes les communications avec le jet ont été perdues.

>>> Conquête de la Lune: la Russie peut-elle dépasser les États-Unis et la Chine?

Après la disparition de l'avion des radars, les autorités ont envoyé une équipe de recherche à bord d'avions et d'hélicoptères. Quatre heures plus tard, l'épave du jet a été découverte près de la ville de Kirjatch (région de Vladimir, à 133 km à l'est de Moscou). Le site de l'accident dans un chaos complet et les corps des deux pilotes complètement détruits. Identifier officiellement Gagarine et Serioguine n'était pas une tâche facile.

« Il était impossible d'imaginer Gagarine mort. Gagarine était la vie elle-même, le rêve sans limites du ciel, des vols et de l'espace », a déclaré Kamanine. Mais le cosmonaute était parti et l'enquête sur sa mort a commencé.

Version officielle: ballon météo mortel

Ce n’est qu’en 2011 que les résultats de l’enquête ont été officiellement révélés. À l’occasion du cinquantième anniversaire du vol spatial Gagarine, les autorités russes ont déclassifié les conclusions.

« La cause la plus probable de la catastrophe était une manœuvre radicale visant à éviter de heurter un ballon météo. Cela a conduit le jet à entamer un régime de vol critique avant de partir en vrille vers le sol », a déclaré Alexander Stepanov, un responsable des archives présidentielles.

>>> Pourquoi des Russes refusent de croire que les Américains ont marché sur la Lune?

Selon cette version, c’est le manque de chance qui a provoqué la disparition de Gagarine - un gros ballon météorologique est apparu dans sa zone de vol et les pilotes, dans une tentative désespérée pour l'éviter, ont involontairement envoyé le chasseur en piqué, une chute qu'ils n’ont pas pu corriger en raison du poids supplémentaire (le jet était équipé de deux réservoirs de carburant supplémentaires qui le rendaient plus lent) et de gros nuages.

Néanmoins, tout le monde n'est pas satisfait de la version officielle et diverses théories en ont émergé.

Quatre théories alternatives

1. Serioguine a soudainement perdu connaissance

« Je crois dans la version qui suggère que Serioguine a eu une crise cardiaque. Peut-être qu'il est tombé sur l'un des leviers de commande, ce qui a eu des conséquences fatales », a déclaré Vitaly Jolobov, un astronaute soviétique.

2. La dépressurisation a tué les pilotes

Igor Kouznetsov, un pilote impliqué dans l’enquête sur la mort de Gagarine, estime que les pilotes ont subi une dépressurisation inattendue. Certaines personnes pensent que lorsqu'elles se trouvaient à 4 000 mètres d'altitude, elles ont commencé à perdre de la pression et de l'altitude avant de s’évanouir et que le contrôle du jet ne leur échappe.

>>>Quels monuments célèbrent en Russie la grandiose conquête soviétique de l’espace?

3. La panne moteur

Une autre version suggère que le MIG-15 est devenu hors de contrôle.

L’ingénieur Valentin Kozyrev a écrit dans ses mémoires qu’un des enquêteurs lui avait confié que le moteur de l’appareil était tombé en panne, causant la chute de l’appareil - les pilotes avaient tenté de corriger la trajectoire, mais en vain.

4. Un autre jet a causé la catastrophe

Alexeï Leonov, astronaute collègue de Gagarine et premier humain à avoir fait une sortie extravéhiculaire dans l’espace (en 1965), soutient cette version. En 2013, il a déclaré qu'une manœuvre négligente d'un autre avion à réaction avait tué accidentellement Gagarine et Serioguine. Lorsque l’autre avion les a dépassés à une vitesse supersonique, leur MIG-15 a piqué du nez.

>>> Qui sont ces gens que les Russes perçoivent comme des héros?

Aucune de ces théories n'a été prouvée. Ce qui est clair, c’est que Gagarine et Serioguine sont morts des suites de circonstances tragiques telles que des difficultés techniques, le mauvais temps et, éventuellement, une erreur humaine.

Découvrez dans cet autre article pourquoi la flotte maritime spatiale russe a disparu.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies