Huit faits sur le défilé du Jour de la Victoire à Moscou qui vont vous étonner

Yuriy Somov/Sputnik
Par le passé, ces défilés ne se déroulaient que lors d'anniversaires importants; des unités militaires ont également été invitées, y compris des représentants des États-Unis, du Royaume-Uni et de la Chine - même des soldats ex-nazis ont observé l'événement sur la place principale de Moscou.

1. Les soldats soviétiques ne voulaient pas toucher les bannières nazies

Le point culminant de la première parade du Jour de la Victoire sur la place Rouge, tenue le 24 juin 1945, a vu des bannières du Troisième Reich lancées devant le Mausolée de Lénine. Les soldats qui les tenaient portaient des gants pour manifester leur haine de l'Allemagne nazie et ont même brûlé les gants par la suite.

2. Les faibles compétences de cavalier de Staline mises à nu

Staline était censé monter à cheval dans le cadre du défilé, mais pendant la répétition il est tombé de son coursier et s'est fait mal au dos, et il a abandonné cette idée. Mais pour honorer la tradition du défilé, le cavalier de talent qu'était le maréchal Gueorgui Joukov a pris sa place.

Lire aussi : Cinq anecdotes sur le légendaire lance-missiles multiple Katioucha

3. Un chien démineur dans la veste de Staline

Non seulement des gens ont participé au défilé du Jour de la Victoire de 1945, mais aussi des animaux. Parmi les chiens qui ont participé à la détection des bombes, il y avait en particulier un berger allemand appelé Dzoulbars, responsable de la découverte de 7 000 mines et de 150 obus. Le chien a reçu la médaille « Pour le mérite de la bataille » mais étant blessé, il ne pouvait pas marcher - Staline a alors offert sa veste afin que le toutou puisse être porté.

4. Les défilés avaient lieu uniquement lors des anniversaires majeurs

Aujourd'hui, le défilé militaire est un élément indispensable des célébrations du Jour de la Victoire le 9 mai en Russie. Mais ce n'a pas toujours été le cas. Sous l'Union soviétique, de tels défilés n'ont eu lieu que quatre fois: 1945, 1965, 1985 et 1990. Après le défilé de 1995, il a été décidé que l'événement ne devait pas se limiter à des anniversaires pour des dates rondes.

5. Les troupes de l'Otan y ont pris part

Des unités militaires étrangères ont pris part aux défilés du Jour de la Victoire à trois reprises. En 1945, des représentants de l'Armée populaire de Pologne, qui combattirent les nazis aux côtés de l'Armée rouge, furent invités à prendre part au premier défilé. Le seul général étranger à avoir pris part à la marche était le colonel bulgare Vladimir Stoychev.

Lire aussi : Normandie-Niemen: comment est née la légende

Les troupes polonaises ont participé une fois de plus au défilé du Jour de la Victoire en 2010 aux côtés des représentants des Gardes gallois britanniques, du 18ème régiment d'infanterie américain, du régiment Normandie-Niemen et des contingents des pays de la CEI.

Alexei Filippov/TASS

La troisième fois que des unités militaires étrangères ont été invitées à la capitale russe était en 2015, pour célébrer le 70e anniversaire du Jour de la Victoire. Dix pays ont envoyé des troupes pour prendre part au défilé, y compris la Chine, l'Inde, la Mongolie et la Serbie.

6. Des modèles de missiles ont été montrés au monde - mais ils n'ont jamais été réalisés

Lors du défilé de 1965, les modèles de trois missiles balistiques intercontinentaux (8K713, 8K96 et 8K99) ont été présentés dans le cadre de la cérémonie. Cependant, ces projets n'ont jamais vu le jour.

Lire aussi : Par-delà le courage: souvenirs d’anciens combattants

7. Des soldats ex-nazis ont assisté au défilé

En 2005, le chancelier allemand Gerhard Schroder a amené un groupe de vétérans de la Wehrmacht pour assister au défilé. Ils ont également rencontré le président Vladimir Poutine.

8. Des robots participeront pour la première fois au défilé de 2018

Le défilé de la victoire de 2018 sera le premier à inclure des robots. Le robot-démineur Uran-6 et les robots de combat Uran-9 y participeront. Gardez un œil sur eux !

Pourquoi la Russie organise tous les ans un défilé pour le Jour de la Victoire ? Trouvez la réponse dans notre article.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer
Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.