Hôtel Président: un îlot de chic soviétique dans la Russie moderne

Service de presse
Après la Perestroïka, presque tous les hôtels soviétiques ont changé d'intérieur pour répondre aux exigences de la mode contemporaine. Cependant, un endroit a fait de la résistance et conserve encore le goût soviétique authentique. Voici quelques légendes de l'hôtel.

Les Russes et les étrangers ont tendance à percevoir l'intérieur soviétique de l'Hôtel Président de manière très différente. Pour les Russes, il représente le passé dans lequel ils vivaient, un passé qui peut être préservé à travers de vieux meubles et des objets nostalgiquement cachés quelque part dans leurs datchas.

Pour les étrangers, cela peut sembler un monde entièrement nouveau (ou ironiquement, vieux), très différent de ce que l'on peut trouver dans les chaînes hôtelières modernes. Les reliques d'un pays qui n'existe plus peuvent être trouvées ici, deux d'entre elles en fait : les intérieurs, mosaïques et décorations de l'Union soviétique, et l'ingénierie sanitaire de la Tchécoslovaquie.

Lire aussi : Trois grands hôtels de Saint-Pétersbourg et leurs visiteurs célèbres

Si vous voulez voir de vos propres yeux à quoi ressemblaient les hôtels soviétiques, c'est peut-être votre dernière chance. Après l'effondrement de l'URSS, tout le monde a voulu renoncer à l'héritage soviétique si violemment que des intérieurs comme celui-ci ont été détruits ou rénovés. L'idée selon laquelle le patrimoine soviétique devait être préservé est arrivée trop tard dans de nombreux cas.

Hôtel moderne avec un bunker soviétique

L'Hôtel Président a reçu son nom pour une raison simple - il est toujours géré par l'administration présidentielle. L'hôtel a accueilli tous les dirigeants russes et soviétiques, ainsi que les délégations politiques nationales et internationales depuis son ouverture en 1983.

Compte tenu du statut de ses clients, des mesures de sécurité sans précédent ont été prises dans l'hôtel. Un énorme bunker a été construit sous le bâtiment afin d'abriter les leaders en cas d'attaque.

Lire aussi : L'histoire tourmentée de l’Hôtel d’Estrées

« Il y a tout pour survivre pendant plusieurs jours : des conserves, des rangées de lits, des vêtements de protection spéciaux, etc. », explique le directeur de l'hôtel, Rimma Kassaïeva.

C'est peut-être la raison pour laquelle de nombreux dirigeants de pays venus en Russie ont séjourné ici : Vaclav Havel, Helmut Kohl, Gerhard Schröder, Michelle Bachelet et bien d'autres. Le bunker n'a jamais été utilisé, mais il est toujours conservé en état de marche. « Le personnel de l'hôtel l'utilise encore pour les exercices d'incendie », explique Rimma.

Beaucoup de légendes entourent le bâtiment. L'une d'entre elles dit qu'il y a un passage secret qui va directement au Kremlin, une autre - qu'il existe une entrée dans des lignes de métro secrètes construites spécialement pour les fonctionnaires soviétiques. Nous ne pouvons confirmer ou infirmer aucune d'entre elles.

Lire aussi : Les hôtels historiques de Moscou et leurs célèbres pensionnaires

Invités spéciaux du président

Bien sûr, les invités de l'hôtel n'étaient pas voués à vivre exclusivement dans le bunker, il y a 208 chambres, dont la suite présidentielle de cinq pièces. Certaines d'entre elles ont été rénovées tandis que d'autres ont conservé le mobilier soviétique d'origine. Ces chambres et le personnel de l'hôtel se souviennent de certains visiteurs célèbres.

Par exemple, l'acteur américain Richard Gere est connu comme une personne très calme et modeste. Il est venu à Moscou pour présenter Tibet House en 2004 et a tenu des réunions avec des moines tibétains en Russie. Gere a également ouvert une grande exposition de ses propres photos du Tibet dans une galerie de Moscou et une petite dans le hall de l'hôtel.

Lire aussi : Hôtels d’aéroport à Moscou et Saint-Pétersbourg: le pour et le contre

Le célèbre violoncelliste et chef d'orchestre russe Mstislav Rostropovich, qui séjournait ici avec sa femme, la chanteuse d'opéra Galina Vichnevskaïa, donnait souvent au personnel de l'hôtel des paniers entiers de fleurs qu'il recevait suite à ses représentations.

Xi Jinping, président de la République populaire de Chine, a prononcé un discours dans le hall bleu de l'hôtel. C'est la principale raison pour laquelle la salle est particulièrement prisée des délégations chinoises et est entièrement réservée des mois à l'avance.

Vintage soviétique

Même si vous ne prévoyez pas de séjourner à l'hôtel, vous pouvez toujours visiter (appelez la réception à l'avance) l'espace public de l'endroit qui préserve également son architecture et son design soviétiques d'origine : les halls, les restaurants et la terrasse avec une belle vue sur le centre de Moscou.

Lire aussi : Voyagez comme Madonna: les cinq suites les plus chères des hôtels de Moscou

Jetez un œil à l'intérieur des salles de réunion, et vous verrez les cabines téléphoniques à l'ancienne installées dans chacune d'elles. « Elles fonctionnent parfaitement et sont restées ici dans le cadre de la ligne spéciale soviétique avec le Kremlin », explique le directeur de l'hôtel.

Comme les dirigeants et les délégations soviétiques avaient l'habitude de tenir des réunions de travail ici, la communication avec le Kremlin était parfois nécessaire pour les négociations, et cette ligne spéciale a été utilisée. Même aujourd'hui, lorsque des réunions de politiciens russes ont lieu ici, une ligne spéciale pour les communications est prévue, selon le protocole.

En dehors des salles immenses, il y a aussi des chambres élégantes, décorées avec dans le style de l'artisanat folklorique traditionnel russe, de type Gjel notamment, ou avec des mosaïques. Votre visite guidée ne sera pas complète sans admirer le panorama à couper le souffle qui s'offre depuis le dernier étage de l'hôtel, où vous trouverez une terrasse qui entoure tout l'hôtel. Ici, la vue magnifique sur le centre de Moscou rencontre l'époque et l'architecture soviétiques - il vaut vraiment la peine d'y jeter un coup d'œil.

L’hôtel Metropol à Moscou, construit à l’orée du XXe siècle, recèle de nombreux secrets ainsi que de chatoyants exemples d’Art nouveau. Visionnez notre vidéo tournée dans ses somptueux intérieurs.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies