Un Jour dans l’Histoire: naissance du lexicographe Vladimir Dahl

Domaine public

Il y a tout juste 216 ans, le 22 novembre 1801, naissait Vladimir Dahl, l’auteur du Dictionnaire raisonné du russe vivant. Rédigé au XIXe siècle, cet ouvrage est encore aujourd’hui l’un des plus importants de ce genre et peut être trouvé dans n’importe quel foyer, dans n’importe quelle bibliothèque.

Il contient non seulement 200 000 mots, mais aussi 30 000 proverbes, dictons et autres locutions, qui apportent un éclaircissement sur leur sens et donnent de précieuses informations sur la vie de la population. Il a fallu près de 50 années à cet éminent lexicographe pour composer ce dictionnaire, qu’il avait commencé à écrire dès ses 19 ans.

Lire aussi : Cinq mots russes dont les autres langues ont besoin

Aussi surprenant que cela puisse paraître, malgré le fait qu’il ait consacré presque toute sa vie à l’étude de la langue russe, Dahl a néanmoins réussi à servir son pays dans la marine et officiait en tant que chirurgien militaire. Il avait hérité son amour pour les langues et la médecine de ses parents, son père, Johan Christian von Dahl, était en effet un bibliothécaire et médecin danois qui maîtrisait huit langues, et sa mère, Maria Freytag, en parlait quant à elle pas moins de cinq.

On sait par ailleurs que les travaux de Vladimir Dahl ont sensiblement influencé l’œuvre de Pouchkine, de qui il était proche. Durant leur voyage commun de par les lieux de la révolte de Pougatchev, ils ont collecté ensemble les traces du folklore russe, témoignages qui ont aidé Pouchkine dans la rédaction de ses récits. C’est d’ailleurs Dahl qui aura pour mission de soigner la blessure mortelle du poète, au chevet duquel il restera jusqu’à la fin.

Lire aussi : Mais pourquoi Pouchkine est-il si cool?

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer