Les divertissements de l’élite dans la Russie tsariste

Domaine public
Aujourd'hui, beaucoup pourraient envier le mode de vie de l'élite russe du XIXe siècle. À l'époque, les riches possédaient du temps et de l'argent à foison - ils vivaient une vie de rêve. Voici 10 façons populaires dont la haute société s’occupait avant la Révolution de 1917.

Tennis. Ce sport est arrivé en Russie dans les années 1870, on y jouait sur les pelouses immaculées des domaines de la classe dirigeante. Le grand écrivain russe Léon Tolstoï aimait le tennis et l'a même mentionné dans Anna Karénine.

Échecs. Le jeu reste synonyme de Russie, et le poète Alexander Pouchkine et l'écrivain Mikhaïl Lermontov l’adoraient. Les nuits réservées aux échecs étaient populaires parmi l’intelligentsia à l'époque.

Croquet. Ce sport ne requiert pas d'effort intense, et peut donc facilement être joué avec l’estomac plein. En conséquence, l'aristocratie bien nourrie l’appréciait. Il est arrivé en Russie dans les années 1860 et on y jouait souvent après le petit-déjeuner. Aujourd'hui, le croquet est encore principalement associé aux riches, surtout au Royaume-Uni, où il se joue tout se mangeant des crêpes et de la confiture.

Pique-niques. Vers la fin du XIXe siècle, les Russes ont commencé à organiser des pique-niques - une tradition originaire d'Angleterre. Quoi de mieux qu’un tapis garni de bonnes choses pendant une journée ensoleillée ?

Le théâtre (bien sûr…). Aller au théâtre était l'une des activités les plus prisées de l'élite vivant à Moscou et à Saint-Pétersbourg. Il n'était pas seulement commun de réserver un siège pour toute la saison, mais aussi de faire connaissance avec les acteurs et de participer à des intrigues « en coulisses »...

Musique / jeux à domicile. Pour ceux qui avaient choisi de vivre à la campagne, il n'était pas toujours possible de fréquenter le théâtre, et ils faisaient ce que font les riches qui se respectent: ils payaient tout simplement des acteurs et des musiciens pour jouer à domicile. Comme c'est pratique!

Promenades en bateau. Très peu de membres de l’élite laissaient passer une chance de profiter de quelques heures de détente sur un lac ou une rivière. Mais seulement si le temps était agréable.

Lire. La Russie a toujours été une nation de lecteurs et au cours du XIXe siècle, les familles riches se réunissaient et lisaient à haute voix. Un vrai plaisir!

Foires. Les carrousels, les bonbons et la foule - fréquenter les foires illuminait la vie des aristocrates, mais uniquement jusqu'à ce qu'ils se lassent de se trouver parmi la plèbe trop longtemps.

Faire les fous. Quand rien ne va plus, il suffit de se défouler. Des batailles improvisées et des jeux insensés amusaient les riches pendant des heures.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer