Les photos de Léon Tolstoï que vous n’avez encore jamais vues

russiainphoto.ru
Le célèbre écrivain russe passait une grande partie de son temps à se promener et à écrire dans son domaine. À l’occasion de son anniversaire, jetez donc un coup d’œil à ces photos inédites qui donnent un nouvel éclairage sur la vie de l’auteur.

Regardez cet homme dans son pantalon et ses bottes de paysan. Rien ne laisse penser qu’il appartenait à la noblesse et était un des plus grands écrivains de tous les temps. Tolstoï a passé la plupart de son temps dans son domaine de Iasnaïa Poliana, dans la région de Toula (à 200 kilomètres au sud de Moscou), où il vivait au beau milieu de la nature. Sur cette photo, Tolstoï, âgé de 79 ans, a été immortalisé devant sa maison. / Mai 1908

Vous souvenez-vous de la scène ou Levine emprunte une faux à un de ses paysans et s’en va dans les champs pour calmer ses nerfs ? Cette scène du roman Anna Karénine est en fait autobiographique. Tolstoï aimait faucher les blés et l’a fait jusqu’à un âge très avancé car il trouvait cela relaxant. / 1890

La famille et les amis de Tolstoï n’étaient jamais très enthousiastes à l’idée d’aller se promener avec Tolstoï. Et pour cause : l’écrivain ne plaisantait pas avec les ballades, qui duraient plusieurs heures et couvraient nombre de kilomètres. Photo : Tolstoï et sa fille Alexandra se rendent à l’inauguration de la première bibliothèque publique de Iasnaïa Poliana. / 1910

Tolstoï adorait le tennis, l’équitation et le vélo. Il était également un grand amateur d’échecs. Sur la photo, il joue une partie avec Dimitri, le fils de Vladimir Tchertkov (ami de l’auteur, leader du mouvement tolstovien et éditeur). Vous pouvez également apercevoir le haut d’une toile, qui est le verso d’un portrait de Tolstoï. Il était pratique pour le peintre M. Nesterov de réaliser un portrait de l’auteur tandis qu’il jouait aux échecs tant il pouvait rester immobile des heures durant. / 1907

Bien que noble, Tolstoï ne voulait pas avoir de domestiques. Il tondait lui-même la pelouse et faisait le ménage dans sa maison. Tous les jours, des dizaines de personnes lui rendaient visite à Iasnaïa Poliana. Tolstoï avait aussi pour habitude de se rendre régulièrement dans d’autres villages pour y rencontrer leurs habitants. / Village de Krekshino, Région de Moscou, 1909

Difficile de ne pas vous montrer cette photo de Tolstoï et de sa femme Sofia. Le cliché a été pris à l’occasion de leur 34e anniversaire de mariage. Elle avait 16 ans de moins que son mari, et c’était sans aucun doute une femme formidable, digne du grand écrivain. Ils ont passé 50 ans ensemble et ont eu pas moins de 13 enfants. Sofia a supporté le caractère tumultueux de son mari et a réécrit le manuscrit de Guerre et Paix à plusieurs reprises en fonction des modifications apportées par l’écrivain. / 1896

Mince et très actif tout au long de sa vie, Tolstoï avait une santé de fer. Voici une photo rarissime de l’écrivain avec une canne (mais aussi avec un chien, alors qu’il préférait les chevaux). / 1908

Si Tolstoï aimait rester à Iasnaïa Poliana, il se rendait quand-même régulièrement à Moscou, où il avait une maison, mais aussi en Crimée pour y admirer la mer, comme on peut le voir sur ce cliché où il est en compagnie de sa fille Alexandra. Plus jeune de ces filles, elle a consacré sa vie à son père. / 1901

Voyez plutôt ce bonhomme qui attend le train à la gare. Probablement fatigué de sa marche jusqu’à la gare, il la détend sur sa valise. Cette photo a été prise un an avant le décès de Tolstoï. Un beau jour, il quitte son domaine en pleine nuit et se rend à la gare d’où il prend un train. Après 10 jours de voyage, il tombe malade et descend à la gare d’Astapovo, où il meurt. / 1909

Lire aussi :

Quand les grands écrivains russes se déclarent la guerre

Sept choses que même les Russes ignorent au sujet de Guerre et Paix

Dostoïevski, Gogol et Tolstoï : les secrets du look des écrivains russes