Une collation végétarienne russe qui surprendra même votre belle-mère

Vassilissa Malinka
Ce délicieux plat de légumes peut être servi immédiatement ou laissé dans vos réserves pour l'hiver.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Les blagues sur les belles-mères sont aussi vieilles que la civilisation et existent probablement dans tous les pays. Il y en a aussi beaucoup en Russie. En fait, les habitants de cette contrée ont deux mots pour désigner ce genre de relations de parenté : un pour la belle-mère de la femme – « tiochtcha » (тёща), et un autre pour la belle-mère du mari – « svekrov » (свекровь). Cependant, toutes les blagues concernent généralement la mère de la femme. L'une d'elles s'est mêmematérialisée en un plat entier appelé « Langue de belle-mère ».

En réalité, ce n'est pas seulement un plat, mais plutôt une catégorie de plats. C'est un apéritif très épicé qui peut être préparé à partir d'une variété de légumes tels que les aubergines, les courgettes et même les concombres. Le nom de ce plat est lié à son goût piquant. La belle-mère a une langue « aiguisée », ou, comme on dit en russe, « épicée ». Par conséquent, il n'est pas surprenant que la forme des légumes coupés ressemble à cet organe.

>>> Cinq recettes russes savoureuses à base de courgettes

La version la plus populaire ou traditionnelle de ce plat est préparée à base d'aubergines. Cette recette est appréciée non seulement en raison de sa polyvalence – rappelez-vous que vous pouvez utiliser des aubergines, des courgettes ou d'autres légumes, ou même les mélanger ensemble, – mais elle est également simple et rapide à faire. C'est un excellent apéritif végétarien pour une table de fête, mais aussi un plat qui peut être mis en conserve et stocker pour l'hiver afin de préserver toutes ses saveurs estivales.

Ingrédients :

  • 4 aubergines
  • 2 poivrons rouges
  • 4 tomates
  • 2 cuillères à soupe de concentré de tomates
  • 1 piment frais ou séché
  • 5 gousses d'ail
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre
  • huile, sel, poivre

Préparation :

Lavez vos aubergines et coupez la tige. Coupez-les en tranches d'environ ½ cm dans le sens de la longueur.

Étalez-les sur une grille et saupoudrez de sel des deux côtés. Attendez que l'humidité se libère (cela prendra environ 15 minutes), puis séchez-les avec une serviette en papier. Et voilà, vos aubergines ne sont plus amères !

Débarrassez vos poivrons rouges de leurs tiges et graines, et coupez-les en dés aussi petits que possible. 

Coupez vos tomates en quartiers et retirez les graines. Coupez les parties superflues ôtées en très petits morceaux.

Épluchez les gousses d'ail et râpez-les finement. Coupez le piment en petits morceaux. 

Chauffez une poêle de taille moyenne avec de l'huile et ajoutez les poivrons. Cuisez jusqu'à ce qu'ils soient tendres et non plus croustillants. Ensuite, ajoutez votre ail râpé et faites-le dorer jusqu'à ce que vous puissiez sentir son arôme. Ajoutez les tomates coupées en dés et le concentré de tomates. Cuisez à feu moyen pendant environ 5 à 10 minutes. Ajoutez du vinaigre, du piment, du sel et du poivre à votre goût.

Préparez une poêle séparée avec de l'huile chaude en la plaçant sur la plaque chauffante. Faites frire doucement les tranches d'aubergine jusqu'à ce qu'elles soient dorées des deux côtés. Continuez à ajouter de l'huile si nécessaire. Placez les tranches cuites sur une serviette en papier pour absorber l'excès d'huile.

Une fois vos aubergines prêtes, préparez un bocal ou un bol profond. Commencez par mettre une tranche d'aubergine sur le fond en nappant d'un peu de votre mélange poivron-tomate.

Continuez le processus en conséquence, en appuyant légèrement sur les légumes avec une cuillère. Une fois que vous avez terminé, attendez que votre apéritif refroidisse et dégustez-le, ou fermezvotre pot et conservez-le pour l'hiver.

Dans cet autre article, nous vous présentions les sept meilleurs plats de la cuisine russe de l'Arctique. 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies