Gâteaux Notchka: la recette préférée des babouchkas russes  

Yulia Mulino
Comment préparer un brownie à la texture spongieuse sans y ajouter de chocolat? Les femmes soviétiques utilisaient les ingrédients les plus basiques pour faire un gâteau spectaculaire.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

J'étais sûre que le « Notchka » (qui signifie en russe « petite nuit ») était notre recette familiale jusqu'à ce que je la partage sur Instagram. Il s'est avéré que ce gâteau était très populaire parmi mes amis moscovites. Pourquoi ? Tous les ingrédients sont très faciles à mesurer avec une seule tasse ; vous utilisez des ingrédients simples et le résultat est délicieux.

En fait, il existe un gâteau au chocolat portant le même nom dans les livres de cuisine soviétiques, mais il est basé sur des restes d’autres biscuits avec une crème plutôt grasse ; il n’a donc pas grand-chose à voir avec la recette de ma famille.

Par ma mère, j'ai appris que notre gâteau Notchka était très populaire au début des années 1990. Pendant la perestroïka, acheter des pâtisseries dans les supermarchés était un défi de taille. Les ménagères devaient créer des desserts en utilisant des ingrédients disponibles et peu coûteux. La confiture et le kéfir faits maison sont les ingrédients principaux du Notchka, et on les trouve toujours chez les mamies russes. Ajoutez des œufs, de la farine, du sucre et de la crème épaisse - et votre merveilleux gâteau est prêt. Chaque fois que je rendais visite à mes grands-parents, je savais ce que j'allais manger pour le thé…

>>> La plus irrésistible des douceurs russes: le medovik

La raison pour laquelle ce gâteau s'appelle Notchka s'explique par sa couleur sombre. La plupart du temps, la confiture ou varenié était à base de cassis, ce qui donne sa couleur à l'éponge. J'ajoute un peu de cacao pour souligner cela et enrichir le goût.

Ma grand-mère faisait le Notchka de manière simple, en une seule couche, et la décorait avec de la crème épaisse sur le dessus, ce qui me faisait penser au clair de lune. J'ai décidé de développer ce thème nocturne en utilisant des moitiés de pêches en conserve pour la décoration en représentant la Lune elle-même, ce qui était une bonne idée pour réjouir mes enfants.

À propos, les moitiés de pêches en conserve étaient les rares fruits disponibles toute l'année à cette époque. Elles étaient utilisées comme ingrédient secret, à savoir, comme sirop pour tremper le gâteau, comme garniture et comme décoration.

Lors de la préparation d’un Notchka, j'aime ajouter un zeste d'orange à la crème, et vous pouvez expérimenter en y mettant des noix ou d'autres fruits.

>>> Un «hit» russe venu de France: le gâteau Napoléon

Ingrédients 

moule 18 cm

Éponge :

  • kéfir - 1 tasse (200 g)
  • confiture - 1 tasse (250 g)
  • farine - 2 tasses (280 g)
  • sucre - 1/2 tasse (85 g)
  • œufs - 2
  • soude - 1/2 cuillère à café
  • sel - 1/2 cuillère à café
  • cacao - 1 cuillère à soupe
  • extrait de vanille

Crème :

  • crème fraîche épaisse (30%) - 400 g
  • sucre en poudre - 50 g
  • zeste d'orange - 20 g (facultatif)

Sirop :

  • sirop de moitiés de pêche en conserve
  • cognac - 2 cuillères à soupe (facultatif)

Préparation

Commencez par préparer la crème pour le gâteau. Mélangez la crème épaisse et le sucre en poudre. Mettez une poche à douille avec un nez dans un verre profond.

Versez le mélange de crème dans le sac et conservez-le au réfrigérateur pendant tout le temps de cuisson ; la crème épaisse bien grasse doit être stable.

Ajouter la soude au kéfir dans un bol PROFOND. Il y aura une réaction se traduisant par un processus ascendant. La masse bouillonnera et doublera de taille.

Mélangez les œufs avec du sucre jusqu'à ce que la masse double et devienne blanche.

Ajouter le kéfir, la farine, le sel, le cacao, la vanille et mélanger à nouveau avec un mixeur.

Préparez le moule de cuisson en mettant du papier sulfurisé sur le fond. Laissez les bords tels quels car la pâte grimpera un peu en y adhérant.

Faites cuire le gâteau pendant environ une heure. Il gonflera et se fissurera sur le dessus.

Laissez-le refroidir pendant 30 minutes jusqu'à ce qu'il soit chaud. Couvrez le gâteau d'une pellicule plastique et laissez-le ainsi jusqu'à ce qu'il refroidisse complètement.

Coupez le dessus pour obtenir une éponge plate.

Coupez l'éponge en deux couches.

Faites tremper chacune dans du sirop de pêche et du cognac.

Appliquer la crème uniformément sur la première couche.

Le dessus du gâteau peut être décoré avec de la crème, des pêches et des noix. Il est recommandé de le conserver au réfrigérateur pendant un certain temps, mais vous pouvez aussi le dévorer tout de suite.

Priatnovo appetita !

Découvrez la zapekanka, le plat miracle qui donnera une seconde vie à vos restes.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies