Etchpotchmak, le casse-croûte des nomades tatars

Yulia Mulino
Menant une vie nomade, le peuple tatar parcourait de longues distances à travers la steppe. Les etchpotchmaks, ou petits chaussons triangulaires, constituaient une solution alimentaire nourrissante et rapide, qui permettait de réduire la durée de leurs arrêts.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

L’etchpotchmak (ou ocpocmaq) est un chausson tatar et bachkir à base de pâte levée garni de viande, pommes de terre et oignons. Il est célèbre pour sa forme triangulaire et son nom signifie littéralement « trois coins ». Historiquement, il était cuisiné et mangé en plein air lors des longues campagnes militaires.

L’etchpotchmak est préparé de façon très spéciale. Premièrement, le trou sur le dessus n'est pas là pour la décoration, mais a une fonction. Une fois le chausson cuit, du bouillon de viande peut y être versé pour rendre l'etchpotchmak plus juteux. Deuxièmement, les nervures tressées doivent empêcher la garniture de tomber. Habituellement, ce plat est cuit avec de la viande d'agneau, mais vous pouvez également utiliser du bœuf. Il est à noter que de la viande grasse et une grande quantité d'oignon rendront la garniture plus juteuse.

>>> Khychine: un plat convivial et savoureux originaire du Caucase

Chaque repas tatar comprend un etchpotchmak, qui est généralement servi avec du bouillon ou du thé. Vous pouvez en trouver dans les marchés alimentaires ou les cafés, non seulement au Tatarstan mais dans tous les restaurants tatars de Russie.

Ingrédients :

Pour 14 chaussons

Pâte 

  • lait - 150 ml
  • farine - 400 g
  • œufs - 1
  • crème épaisse (30% de matière grasse) - 85 g
  • beurre - 60 g
  • sucre - 1 cuillère à soupe
  • sel - 1 cuillère à café
  • levure (fraîche) - 18 g

Garniture 

  • viande d'agneau (avec le gras) - 400 g
  • pommes de terre - 100 g
  • oignons - 200 g
  • poivre noir
  • cumin
  • sel - 1 cuillère à soupe
  • beurre - 150 g

Préparation :

1. Mettez le sucre et la levure dans un mélange de lait et d'œufs. Remuez jusqu'à ce que la levure se dissolve.

2. Tamisez 1/3 de la farine. Remuez le mélange avec un fouet.

3. Ajouter le beurre fondu, mais pas chaud, ainsi que la crème épaisse, puis bien mélanger la pâte liquide.

4. Tamisez le reste de la farine mélangée avec du sel et pétrissez au mixeur pendant environ 15-20 minutes.

5. Couvrir la pâte d'un film plastique et laisser reposer dans un endroit chaud pendant environ une heure jusqu'à ce qu'elle lève et double de volume.

6. Pendant ce temps, coupez la viande, les oignons et les pommes de terre en cubes de 4 à 5 mm. Mettez de côté.

7. Une fois que la pâte a doublé de volume, étalez-la et laissez reposer encore 20 minutes.

8. Écrasez les oignons pour les rendre plus doux. Ajouter le sel, les épices et mélanger tous les ingrédients de la garniture.

9. Laissez reposer la garniture pendant que la pâte remonte comme à l'étape 7.

10. Étalez à nouveau la pâte. Divisez-le en morceaux d'environ 50 g chacun. Faites de petites boules et gardez-les sous une serviette pendant que vous travaillez avec le reste.

11. Aplatissez une boule, mettez une cuillère à soupe de garniture au milieu.

12. Pliez les bords ensemble, en formant un triangle avec un trou au milieu.

13. Assurez-vous de refermer les bords correctement.

14. Mettez les chaussons sur un plateau (pas trop près les uns des autres), couvrez-les d'une serviette et laissez-les reposer et lever un peu.

15. Faites cuire vos etchpotchmaks environ 45 minutes à 180°C.

16. Quand ils sont prêts, versez du beurre fondu dans les trous, en étalant sur chaque chausson avec un pinceau.

17. Servir avec un bouillon ou du thé. Bon appétit !

Dans cette autre publication, découvrez la recette du dessert tatar tchak-tchak.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies