Boisson gazeuse à la russe: le kvas de cassis naturellement pétillant

Yulia Mulino
Il est grand temps de mettre de côté des vitamines naturelles en vue des saisons froides. Le kvas à base de cassis est une combinaison parfaite d’anciennes traditions brassicoles russes et de tendances nutritionnelles modernes.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Le kvas est l'une des boissons gazeuses préférées des peuples slaves, son nom signifiant au départ « aigre » ou « fermenté ». En effet, il s'agit d'une boisson pétillante naturelle issue d’un processus de fermentation. Le kvas est principalement à base de pain de seigle, et contient de nombreux acides aminés libres et microéléments qui le rendent extrêmement sain.

Lorsque je prépare du kvas aux baies fraîches, j'essaie d'éviter le goût classique du pain ou de la levure. Des raisins secs peuvent être utilisés à la place. Ils assurent le processus de fermentation et correspondent mieux au goût du cassis. Les raisins secs doivent être séchés naturellement et non traités avec des huiles en vue de leur conservation. Un autre point est que vous n'avez pas à les laver, car les raisins secs préservent les « bonnes » bactéries qui facilitent le processus.

>>> La délicieuse recette de la limonade Duchesse, rafraîchissement préféré de tant de Russes

Pourquoi les baies, et principalement le cassis, sont-ils si spéciaux dans cette boisson ? Le cassis est largement réputé en tant que source de vitamines et de minéraux. En Russie, il est utilisé non seulement comme composant parfumé pour les desserts, mais également comme médicament.

Ingrédients

  • eau - 2 litres
  • cassis - 200 g
  • sucre - 200 g
  • anis étoilé - 4 pièces
  • raisin sec - 80 g

Préparation

1. Lavez soigneusement les baies et écrasez-les dans une casserole. Nous avons besoin de leur jus. Évitez d'utiliser un mixeur, sinon il sera ensuite difficile de filtrer la boisson.

2. Ajoutez du sucre et de l'eau aux baies. Portez-les àébullition et retirez du feu. Vous obtenez un jus qu’on appelle en russemors.

3. Ajoutez de l'anis étoilé pour enrichir la saveur ; couvrir la casserole avec un couvercle et laisser refroidir le morsà30°C pendant environ 4-5 heures.

4. Filtrez le mors.

5. Utilisez des bouteilles ou des bocaux stérilisés. Ajoutez des raisins secs non lavés dans chaque bouteille et versez-y le mors. Il est important que la bouteille soit fermée hermétiquement.

6. Gardez les bouteilles àl'extérieur pendant 24 heures. Cela devrait suffire pour que le processus de fermentation démarre. Ensuite, mettez-les au réfrigérateur.

7. Les raisins secs flotteront de haut en bas dans la bouteille. Cela signifie que tout va bien et que le sucre est consommé par les bactéries.

8. Dans cinq jours, votre kvas au cassis est prêt àboire. Gardez àl'esprit qu'il contiendra un très léger degré d'alcool. Bonne dégustation !

Dans cet autre article, nous vous expliquons comment PepsiCo et Coca-Cola se sont disputés le contrôle de l’Union soviétique.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies