Vers de nouveaux records gastronomiques: la Russie gagne trois places dans le classement La Liste

Cette année, 30 restaurants russes ont été inclus dans le classement français La Liste, permettant au pays de prendre la 8e place sur 195. Un résultat lié à la croissance globale du niveau des établissements gastronomiques dans le pays après la Coupe du Monde 2018, ainsi qu'à la substitution réussie des importations.

La Russie a battu son record de l'an dernier pour le nombre de restaurants figurant dans la prestigieuse liste de restaurants établie par le ministère français des Affaires étrangères. Cette année, 30 adresses du pays ont en effet rejoint les mille premières. Ainsi, la Russie est passée de la 11e à la 8e place parmi 195 pays du monde. « Cette année, La Liste compte quatre restaurants russes de plus que l'an dernier, ce qui signifie que c'est une bonne saison pour les chefs russes », a déclaré à l’agence de presse Interfax Joerg Zipprick, l'un des co-fondateurs du classement. 

Selon Natalia Marzoïeva, présidente du festival international Saisons gastronomiques franco-russes, la promotion du pays dans le classement est en réalité due, avant tout, à la Coupe du Monde 2018« Les invités de l'événement ont partagé activement leurs impressions sur le voyage sur TripAdvisor et d'autres systèmes d'évaluation, or La Liste prend pour 30% en compte les commentaires des clients sur Internet et pour 70% les opinions des critiques professionnels », a-t-elle déclaré à Russia Beyond, ajoutant qu'un grand nombre de publications positives dans la presse européenne avaient également été étudiées.

La première place parmi les restaurants russes de La Liste 2020 a par conséquent été décrochée par le Twins Garden, entré dans le top 200 avec 94 points sur 100 possibles. Rien de surprenant, l'institution se concentrant sur l'utilisation de produits de sa propre ferme, alors même que, cette année, selon Marzoïeva, les experts de la notation ont porté une attention particulière au recours à des produits bio et à leur traçabilité.

 « Cette particularité gagnante a permis au Twins Garden, qui occupait déjà une place de choix, de s'élever encore plus haut », a déclaré Natalia.

>>> Les plus alléchantes recettes d’un duo, pionnier de la nouvelle gastronomie russe

Juste après le Twins Garden se trouvent deux autres adresses bien connues de Moscou : le White Rabbit (92 points) et le Pouchkine (92 points), ce dernier ayant d’ailleurs inauguré un établissement à Paris en 2017. Le Palkine (91,50 points) est quant à lui le restaurant le plus apprécié de Saint-Pétersbourg. À noter que l'an dernier, le meilleur restaurant russe selon La Liste était le Savva (au sein de l’hôtel Metropol), qui est désormais fermé pour rénovation.

Pour dresser son classement, La Liste a analysé les informations concernant 20 000 établissements du monde entier. Depuis quatre ans, le leader est ainsi le restaurant français Guy Savoy (99,5 points), du nom de son fondateur.

Malgré le fait que la Russie ne peut pas encore égaler l'Europe en termes de niveau global de restaurants, il existe de nombreux établissements décents dans le pays, et pas seulement à Moscou et Saint-Pétersbourg, assure Marzoïeva. « Le marché russe de la restauration est encore très jeune et les restaurants européens bénéficient de leur continuité et de leur tradition. Mais ce n'est qu'une question de temps avant que tout ne se développe très rapidement », soutient-elle.

>>> «En France, la question de l’évaluation de la cuisine russe ne se pose plus»

Selon Natalia, l'augmentation du nombre de restaurants russes dans le classement aura un impact positif sur l'image touristique du pays. « Cette liste est populaire parmi les voyageurs étrangers, et, naturellement, quand ils y trouvent plus de restaurants de Russie, il leur semble que l'infrastructure du pays est prête à accueillir les touristes à un digne niveau », conclut notre interlocutrice.

Dans cet autre article, nous vous présentions justement les meilleures adresses  culinaires de Moscou.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies