Cinq festivals gastronomiques russes valant le détour en 2019

Legion Media
Où et quand aurez-vous la chance de manger un crabe bleu et d’apprendre à faire des tartelettes traditionnelles cuites au feu de bois ? Notre guide vous dévoilera tout cela et encore plus de choses étonnantes.

Les Gourmet Days de Saint-Pétersbourg

Du 1er au 16 juin, à Saint-Pétersbourg

Saint-Pétersbourg s’approprie à juste titre le statut de capitale gastronomique et culturelle de Russie. Au début de l’été, près de 40 restaurants de la ville proposeront des menus spéciaux pour le festival, composés de 3 à 5 plats, pour 1500 roubles (20,80 euros). Il ne vous reste donc plus qu’à choisir un restaurant et à réserver votre table à l’avance : avec vue sur les toits de Saint-Pétersbourg (comme aux Gastronomica, Terrasa et Mansarda) ou dans une petite cour, comme au Jungle, proche de la cathédrale Notre-Dame-de-Kazan.

En plus des menus spéciaux, les établissements proposeront des dîners concoctés par de célèbres chefs : Josh Angus du restaurant londonien Hide Ground sera aux fourneaux de The Repa, le Thaïlandais Thitid Tassanakajohn, dont le restaurant Le Du a été classé 14ème au classement des 50 meilleurs restaurants d’Asie, prendra quant à lui le contrôle de la cuisine du Birch.

>>> Connaissez-vous vraiment la cuisine russe?

Vous devez par ailleurs absolument essayer les excursions culinaires en compagnie des locaux dans le cadre de circuits spécifiques : « Cuisine contemporaine de Saint-Pétersbourg » ou « Petite  Asie ». Le festival s’achèvera sur le bal « des débutants », où vous pourrez rencontrer les jeunes chefs de la ville.

Le programme détaillé est disponible sur le site (disponible en anglais).

Taste of Moscow

Du 27 au 30 juin, à Moscou-Loujniki 

Goûter les plats des meilleurs chefs de Russie regroupés en un seul endroit et à des prix abordables ? C’est possible au festival Taste of Moscow. Quelques jours de folie culinaire en plein air sur l’allée principale de Loujniki, un programme de musique et des performances théâtrales vous seront proposés. Vous pourrez même choisir des plats à emporter, tandis que le Gourmet Market proposera des produits exclusifs et des souvenirs originaux.

Les billets pour le festival sont en vente sur le site (disponible uniquement en russe).

Festival de la gastronomie finno-ougrienne «Byg-Byg»

Du 6 au 7 juin, au village de Starye Bygui, République d’Oudmourtie

Si vous aimez les tartes et que vous recherchez l’exotisme de la Russie profonde, n’hésitez pas à venir en Oudmourtie (environ 1 000 km à l’est de Moscou). Ici, vous seront servis les meilleurs perepetchis, des tartelettes traditionnelles oudmourtes aux garnitures diverses (poisson, viande, légumes ou encore œuf). N’oubliez pas, ici il est convenu de faire les éloges des mets dégustés en répétant le mot « byg-byg ».

>>>Six blogs de cuisine russes à suivre absolument sur Instagram

Cette année, les organisateurs ne se sont pas contentés d’inviter des chefs locaux et étrangers, ils ont également proposé à tous ceux qui le souhaitent d’ouvrir un café le temps d’une journée : table, four et ustensiles de cuisine sont fournis.

Si vous souhaitez vous essayer à la cuisine finno-ougrienne et montrer vos talents, pensez à vous inscrire à l’avance. Les autres pourront cependant apprendre à cuisiner sur place. On vous confiera même tous les secrets des herbes locales et de leur utilisation à des fins médicinales ou au cours de rituels.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page suivante (disponible en russe uniquement).

Festival Oh,da! Eda! (Oh, oui! De la nourriture!)

13 et 14 juillet, au parc maritime de la Victoire à Saint-Pétersbourg

Le festival se déroulera dans plusieurs villes de Russie, mais les festivités principales auront lieu, encore une fois, à Saint-Pétersbourg. Les meilleurs chefs de la ville vous invitent à un tour du monde culinaire : se promener avec un verre de vin au milieu de plantations d’oliviers méditerranéens, déguster du guacamole ou de l’oukha (soupe au poisson) des tsars, ou encore du gibier russe revisité.

Les chefs promettent des ateliers, notamment à l’École culinaire pour enfants. Si certains recherchent des sensations plus fortes, les organisateurs mettront en place des compétitions culinaires entre les chefs amateurs et professionnels.

Site de l’événement : odaeda.me (disponible uniquement en russe).

>>>Par-delà le borchtch: guide de la cuisine russe moderne de Moscou et de Saint-Pétersbourg

Festival des crabes vivants du Kamtchatka «Attrape le crabe!»

15-30 octobre 2019

Le festival « Attrape le crabe ! » a été créé il y a quelques années à Vladivostok, mais il s’est depuis répandu dans tout l’Extrême-Orient russe et même dans quelques restaurants de Moscou, de Saint-Pétersbourg, d’Ekaterinbourg, de Sotchi, de Tcheliabinsk et d’autres villes.

Pendant cet événement, les établissements culinaires de l’Extrême-Orient proposent 1 kilo de crabes vivants pour 1 200 roubles seulement (soit 17 euros). Les restaurants des autres villes fixent quant à eux le même prix pour 300 grammes de crabe cuit à la vapeur, accompagné d’une sauce du chef.

La pêche du crabe bleu du Kamtchatka est autorisée à partir de fin octobre, vous aurez donc la chance d’y goûter. Une seule limite est de rigueur durant le festival : un unique crabe par groupe de 2 à 7 personnes. À Moscou, vous pourrez déguster ce crustacé dans les restaurants Tchestnaïa koukhnia, Vladivostok 3000, Carlson.

La liste complète est disponible sur le site (disponibles uniquement en russe et chinois).

Si vous ne pouvez participer à ces festivals mais souhaitez découvrir la gastronomie russe, nous vous proposons dans cet autre article une liste des meilleurs restaurants moscovites.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies